Après Genève, Kent Farrington et Austria brillent à Wellington
vendredi 07 février 2020

Kent Farrington et Austria 2
Kent Farrington et Austria 2 © Sportfot

Deux mois après avoir remporté la finale du Top 10 au CHI de Genève, Kent Farrington et Austria 2 ont à nouveau fait parler d'eux en gagnant la Challenge Cup de Wellington.

Cette cinquième semaine de compétition à Wellington propose un CSI 5*. Hier soir se déroulait la Challenge Cup, une épreuve à barrage dotée de 137 000$. 52 couples étaient au départ, 19 sont sortis sans-faute et le plus rapide au barrage a été Kent Farrington avec la géniale Austria 2. "Du premier au deuxième elle n'a pas tourné aussi bien que je l'espérais. Je pense que je suis venu un peu trop vite sur le numéro un pour tourner court, j'ai un peu dérapé. J'ai fait une foulée supplémentaire pour aller sur le numéro deux donc j'ai du prendre des risques sur l'oxer d'après pour ne pas être trop lent. Idéalement j'aurais préféré gagner du temps sur les deux premiers obstacles pour aborder le trois plus tranquillement mais ma jument est extrêmement rapide et combattante. Je peux lui demander des choses difficiles comme cela. J'ai finalement pu compter sur elle pour rattraper mon retard et remporter l'épreuve."

Associés depuis moins d'un an, l'Américain et sa fille de Casall sont passés des épreuves de vitesse à 1m30 aux beaux Grands Prix à 1m60, en décembre, ils ont même remporté la finale du Top 10 à Genève (lire ici). Le cavalier se montrait encore dithyrambique quant à cette recrue confiée par Karen et Glen Long Dwight. "Je ne sens pas de limite quand je suis sur elle. Elle a un mental inimaginable. Faire en sorte qu'un cheval veuille se battre pour vous cela prend du temps mais c'est pourtant ce qu'il faut pour faire du haut-niveau. Elle est très légère, comme les pur-sang. C'est mon type de cheval favori, celui que je recherche en permanence. Elle est super respectueuse, naturellement rapide, très moderne. Quand j'ai proposé à ses propriétaires de la monter, je n'avais aucune idée de ce que ça allait donner. Je savais que c'était une gagnante mais je ne savais pas si elle allait pouvoir faire 1m50, 1m55 ou 1m60. Qu'elle se maintienne à ce niveau ou pas, je pense que c'est un super cheval, je suis très chanceux de l'avoir elle et ses propriétaires, Karen et Glen, à mes côtés."

La jeune Adrienne Sternlicht termine deuxième en selle sur Just a Gamble tandis que Eric Lamaze complète le podium avec Chacco Kid. A noter que Danielle Waldman faisait ses débuts avec Queensland E, l'ancienne monture de Frank Schuttert. Après un bon double sans-faute, ils se classent 8èmes. 

Les résultats : ICI