Au CSIO de Hickstead, la Suède réussit la passe de trois
vendredi 26 juillet 2019

Suède Coupe des nations Hickstead 2019
Victoire historique pour la Suède au CSIO d'Hickstead © FEI/Liz Gregg

Falsterbo, Aix-la-Chapelle et maintenant Hickstead : rien ne semble arrêter la Suède qui vient aujourd’hui de remporter sa troisième Coupe des nations en trois semaines ! Moment d'autant plus historique qu'il s'agissait de la toute première victoire suédoise dans la Coupe anglaise.

Comme le dit si bien le proverbe, « jamais deux sans trois » ! Et le moins que l’on puisse dire est que la Suède semble s’y tenir en obtenant sa troisième victoire en Coupe des nations. L’équipe de Henrik Ankarcrona n’a laissé de chance à personne à Hickstead, ne faisant tomber qu’une seule barre de toute la compétition. Les vice-champions du monde par équipes se sont battus de bien belle manière, finissant la première manche avec un score vierge de toute pénalité grâce aux parcours parfaits de Fredrik Jönsson / Cold Play, Angelie von Essen / Luikan Q et Peder Fredricson / Zacramento. Quatrième membre de l’équipe, Rolf-Göran Bengtsson n’a même pas eu besoin de s’élancer et a donc pu préserver son Oak Grove’s Carlyle.

Si la seconde manche était entamée avec une faute de Fredrik, Angelie et Peder venaient rectifier le tir en réalisant deux parcours sans pénalité. Après leur double sans-faute dans la Coupe aixoise, Angelie et Luikan ne font que confirmer leur place au sein du collectif suédois. Il faut toutefois souligner l’incroyable performance du champion d’Europe en titre. En effet, pour la troisième fois il réalisait le parcours décisif menant à la victoire. En selle sur H&M All In à Falsterbo, H&M Christian K à Aix, c’est avec l’expérimenté Zacramento (argent par équipes à Göteborg sous la selle de Douglas Lindelöw) qu’il effectuait cette fois-ci le double zéro. Avec un total de 4 points, Rolf-Göran ne terminant pas son parcours en seconde manche, la Suède a pu monter sur la plus haute marche du podium.

Une seconde manche compliquée

Alors que les cinq couples ouvreurs sortaient sans-faute lors de la première manche, la seconde a été bien différente. En effet, celle-ci a été bien plus difficile, causant d’ailleurs l’élimination du Brésilien Francisco J Mesquita mais aussi de l’Allemand Johannes Ehning à la suite de désobéissances dans le triple et sur la rivière. Sans-faute initialement, Riccardo Pisani (ITA), Catherine Tyree (USA), Jos Verlooy (BEL) et Felipe Amaral (BRA) n’ont pu éviter une faute en seconde manche.

Certains ont toutefois réussi à tirer leur épingle du jeu, à l’instar de Michael Jung. Le complétiste multimédaillé a réalisé de bien beaux débuts en Coupe des nations en saut d’obstacles en sortant un sans-faute en seconde manche et en ne faisant tomber qu’une barre en première avec Fischerchelsea. Marcus Ehning / Comme Il Faut 5 ont, sans grande surprise, réalisé un double sans-faute. Cela n’a tout de même pas suffi à l’Allemagne qui termine 7e. La 2e place est occupée par l’Irlande qui a pu compter sur les doubles parcours parfaits d’Anthony Condon et Paul O’Shea, totalisant 8 points. Avec 10 points, l’Italie de Duccio Bartalucci s’est emparée de la dernière marche du podium. Bruno Chimirri ne touchait d’ailleurs aucune barre de la compétition, mais se faisait piéger à deux reprises par le temps devant le public britannique.

Une Grande-Bretagne désabusée

Que la déception a été grande pour ces Britanniques qui ont terminé à la dernière position avec un score total de 28 points. Les choses avaient mal commencé puisque le couple ouvreur, Amanda Derbyshire / Roulette BH chutaient sur la rivière. Aux dernières nouvelles, la cavalière avait été amenée à l’hôpital de Brighton afin d’examiner des coupures au visage. Roulette, évacué par van, se trouve à l'hôpital animalier de Sussex où il examiné. Se retrouvant à trois, la Grande-Bretagne n’avait donc aucune marge d’erreur. Pourtant, les fautes ont été nombreuses puisque seul Ben Maher est parvenu à réaliser un double sans-faute. En selle sur Tic Tac, son étalon de 16 ans qui n’avait pas couru de Coupe des nations majeure depuis celle de Rotterdam en 2016, il a d’ailleurs été le seul à effectuer un parcours pénalité.

James Wilson / Imagine de Muze et Amy Inglis / Wishes ont tous deux écopé d’un score assez lourd en première manche (respectivement 12 et 8 points), rectifiant partiellement leurs erreurs en ne faisant tomber qu’une barre en seconde. Coupe des nations difficile donc pour Di Lampard qui présentait aujourd’hui quatre couples figurant sur la longue liste britannique pour les championnats d’Europe (à lire ici). L’ultime étape du circuit ayant lieu à Dublin du 7 au 11 août l’aidera peut-être à faire son choix définitif, quatre autres couples sélectionnables allant en Irlande.

Les résultats complets ICI.