Bercheres sourit à My Fair Lady
mardi 30 septembre 2008

rozier-portrait
Philippe Rozier - Ph. cosinus Prod

Ils étaient 27 à partir sur le Grand Prix pro 1 de Berchères dessiné par Marc Debaere. Parmi eux, quelques noms célèbres allaient se retrouver sur le barrage et à la remise des prix comme Philippe Rozier qui remporte l’épreuve avec My Fair Lady. Visionnez son parcours sur Cavadeos.tv.

Sous un soleil éclatant, le Haras des Celtes organisait ce week-end son deuxième concours Pro 1 de l’année. Olivier Guillon, Eric Navet, Eric Levallois, ou Hervé Godignon comme une vingtaine d’autres cavaliers s’élançaient sur le parcours du Grand Prix dimanche après midi. Neuf parvenaient à y obtenir leur billet pour le barrage. Eric Navet et Re Cacique Lassergut s’y laissaient piéger et sortaient de piste avec 4 points. Herve Godignon et Topinambour, Philippe Rozier et Légende de B’Neville ou encore la propriétaire des lieux, Vera Benchimol avec New Boy de la Logerie terminaient avec la même pénalité. Jérôme Hurel et Loxcie connaissaient, eux, davantage de difficultés et finissaient avec 8 pts, François Xavier Boudant et Fidgie Girl avec 12 pts alors que le nouveau couple composé d’Olivier Guillon et Sacramento abandonnaient. Mais pour beaucoup, ce n’était que partie remise puisqu’ils qualifiaient leur deuxième cheval. Eric Navet se présentait au barrage avec Jalna Pierreville, Hervé Godignon avec Querida Relais Pachis, Olivier Guillon qualifiait ses Lord, de Theize et des Hayettes, Philippe Rozier sa jument, My fair Lady. Eric Levallois, qui remportaient 5 épreuves durant le week-end effectuait une nouvelle opération heureuse en qualifiant Kalaska de Semilly et Lagon de l’Abbaye. Gilbert Doerr/Antario G et Mauricio Ruiz/Zamiro 16 complétait la liste des qualifiés.

Dès le premier concurrent en piste, les spectateurs ont vu que le barrage pouvait se courrir vite, très vite même. Olivier Guillon explosait le chronomètre avec Lord de Theize : 71’’86 mais couchait une barre. Personne n’allait battre son temps, il termine sur la troisième marche du podium. Philippe Rozier et My Fair Lady s’en rapprochaient, 73’’59, et n’effectuaient aucune pénalité, la victoire leur revenait ; les 3 500 euros de dotation aussi. Eric Levallois et Lagon de l’Abbaye préféraient eux assurer le sans faute. Opération réussie, ils terminent à la deuxième place.Suivent Hervé Godignon/Querida Relais Pachis, 4ème, Eric Navet/Jalna Pierreville,5ème, Mauricio Ruiz/Zamiro 16, 6ème, et Olivier Guillon/Lord des Hayettes, 7ème et dernier classé.