Bertrand Pignolet vient à bout du derby de Dinard
dimanche 01 août 2010

dinard10-pignolet
Bertrand Pignolet et Niagara d'Elle © Julien Lavarec

Habitué du concours de Dinard, et de son derby, Bretrand Pignolet ne s’était jamais imposé. C’est désormais chose faite avec Niagara d’Elle. Découvrez vite ses impressions

Ils étaient trente-cinq à prétendre à la victoire, sur le nouveau tracé imaginé par Uliano Vezani, le chef de piste italien. Ce tracé, le chef de piste l’a voulu roulant, et très cheval, avec pour conséquence d’avoir au final trois sans-fautes, pour trois cavaliers de grande expérience. La troisième place revient au champion belge, Philippe Lejeune, avec Léo du Prairial. Le couple signait le premier tour parfait de l’épreuve dans un temps, assez lent. Cette stratégie aurait pu se révéler payante, sans la grande forme de Wout-Jan Van der Shans. Car le cavalier Hollandais, venait de remporter une épreuve à 1,50 m, et en signant le deuxième sans-faute du derby, il prenait une option pour la victoire finale. Mais finalement, un bas normand allait mettre tout le monde d’accord, Bertrand Pignolet. « Je savais qu’il y avait des sans-fautes, et des quatre points rapides. Donc, il ne servait à rien d’assurer. Niagara ne courrait là, que son deuxième derby après La Baule en mai, mais il pouvait faire de bonnes choses. Je n’avais jamais gagné ce derby, c’est désormais chose faite ! ». Bertrand Pignolet a maitrisé mieux que quiconque les vingt obstacles du parcours, avec bien sur les fameuses buttes, le gué et un parcours long de plus d’un kilomètre. Signalons les nombreux tours rapides à quatre points, comme celui du Belge José Thiry, plus rapide de treize secondes, mais qui renversait le dernier obstacle. Une barre c’est aussi le score d’Alexis Gautier / Joyaux d’Elle ; Guillaume Blin-Lebreton / Quéridas Relais Pachis ; Michel Hécart / Nokia de Brekka ; Franck Schillewaert / Opale des Peupliers et Patrice Delaveau / Baritchou. Tous ces cavaliers figurent néanmoins au classement de l’épreuve.