CSI 2* Barbizon : le Grand Prix Hubside pour Marc Dilasser
dimanche 06 octobre 2019

Marc Dilasser et Cliffton Belesbat CSI 2* Barbizon 2019
Marc Dilasser et Cliffton Belesbat remportent le GP du CSI 2* de Barbizon © Béatrice Fletcher

Durant trois jours, le Haras des Brulys proposait son traditionnel international d’automne, avec au programme des épreuves pour jeunes chevaux, amateurs, poneys, ainsi qu’un CSI 1* et 2*.

Le Grand Prix Hubside, tracé par Jean Claude Qucque sur 145, venait clôturer cette édition 2019. Sur les 44 couples en lice lors du tour initial, six tricolores bouclent un sans faute et se retrouvent au barrage. Marc Dilasser, en selle sur Cliffton Bellesbat, est le seul à réitérer le tour parfait, qui plus est avec le chrono le plus rapide (38.27), et s’adjuge assez facilement la victoire. « Les chevaux ont très bien été tout le week end », commente le cavalier basé au Merlerault (61), « puisque Siamoise a gagné l’une des qualificatives du Grand Prix et se classe 2ème de l’autre, Cliffton était 5ème le premier jour, il fait un très beau barrage et gagne aujourd’hui, mon tout bon 7 ans, et Chamann Has, a gagné les deux épreuves réservées à sa classe d’âge. C’est un cheval en lequel je crois beaucoup, je l’ai depuis qu’il a 4 ans, mes cavaliers l’ont formé sur le circuit jeunes chevaux, et je l’ai récupéré cette année. C’est sa troisième victoire en Grand Prix des 7 ans cette saison. » Pour la suite du programme, Marc, qui rendait hommage à la famille Bost pour son accueil et l’ambiance bon enfant qui régnait durant ces trois jours, débute la saison indoor dès la semaine prochaine au Mans, puis devrait être présent au CSI3* de Saint Lô. Concernant la Coupe du Monde de Lyon avec ses deux 9 ans, Abricot Ennemelle et Arioto du Gevres, « c’est encore un peu tôt pour en parler… »

La 2ème place de ce Grand Prix revient à Jeremy Le Roy, toujours très compétitif avec Razzia des Sables, qui bouscule une barre dans le double. « Marc était très rapide, le but était de gagner l’épreuve, donc j’ai prix beaucoup de risques, je suis rentré trop fort dans la combinaison, elle ne s’articule pas à la sortie. C’est le jeu. » 

En 3ème position, Sophie Michel, basée chez Marcel Rozier, aux commandes de Bacot, hongre gris de 8 ans, propriété de Frédéric Ben Faid, qu’elle travaille au quotidien depuis l’hiver dernier. 

A noter, les prix étaient remis par Roger Yves Bost, ambassadeur Hubside, Véronique Féménia, maire de Saint Martin en Bière, Sandrine Tribote, du Haras de Belesbat, et Mario Generro, juge italien FEI.  

Résultats complets ICI