CSI 4* Bourg-en-Bresse : Entrée en matière réussie !
jeudi 23 mai 2019

Clément Boulanger, vainqueur de la première épreuve au CSI 4* de Bourg-en-Bresse
Clément Boulanger, vainqueur de la première épreuve au CSI 4* de Bourg-en-Bresse © Jean Louis Perrier

La 29e édition du jumping International de Bourg en Bresse-Ain est lancée ! Sous un soleil radieux les français n’ont pas manqué leur entrée en scène.

Les nouveaux aménagements autour des aires de compétitions donnent un plus au millésime 2019 du concours bressan. Entre les deux terrains, les exposants et des spots de restauration ont trouvé la bonne place. Le nouveau bar lounge entre la piste principale et les paddocks offrent aux cavaliers et propriétaires un espace privilégié entre les  déroulés des parcours. Ceux-ci se sont enchainés dès 8h00 avec d’abord des épreuves SHF, puis les mêmes classes sous couleurs FEI.

Le CSI 2* a ouvert les enjeux avec la première qualificative pour son grand prix qui se disputera dimanche matin. La victoire a été doublement locale avec Brice Brassard, cavalier installé en Dombes et associé à Uddy du Vernay, un produit de l’élevage de Jean-Paul Lappe situé à Reyssouze, plus au nord du département. Timothée Anciaume et Michel Robert complètent ce premier tiercé gagnant.

Les cavaliers du 4* entraient ensuite en lice avec une 1,40m remportée dans un super tempo par Clément Boulanger avec Vaya de Lack. Le couple s’est déjà distingué en début de saison avec deux victoires sur les CSI italiens de Gorla Minore. Sur la carrière "Dombes" très bien réaménagée cette année, les cavaliers de l’Amateur Gold Tour jouaient leur premier acte de cette étape avec une victoire sous couleurs espagnoles pour Mathilde Cantero associée à Verboise Margot.

Restait à venir la première épreuve ranking FEI, qualificative pour le grand prix du CSI 4*.  Avec un parcours exigeant dans le tracé mais sans difficulté majeure, Grégory Bodo n’a pas mis la barre trop haute pour ce premier jour même si les déconvenues ont été de mise pour plusieurs couples, notamment sur la ligne finale avec en 11 un double vertical-oxer assez fautif, tout comme l’ultime vertical en 13. Le couple vainqueur du Grand Prix 2018 Alexis Deroubaix/Timon d’Aure est venu à bout sans problème de ce premier périple. Après un long leadership de Julien Anquetin associé à Gravity of Greenhill, Roger-Yves Bost a été le premier à faire tomber le chrono en dessous des 70’’ avec Castelforbes Talitha. Philippe Rozier/Cristallo A LM ont fait encore mieux dans le chrono mais au prix d’une faute les reléguant à la 18e place, soit parmi les vingt qualifiés du jour. Dernier à partir, Thierry Rozier a tenté le diable, mais deux barres sont tombées sous les sabots de Star, laissant la victoire définitive à Roger-Yves Bost ! 

Tous les résultats : ICI.