CSI 4* Hickstead : l'Irlandais Michael Pender, vainqueur du Derby
lundi 24 juin 2019

Michael Pender et Hearton du Bois halleux © Nigel Goddard
To view the Flash MP3 Player please update your Flash Player.

Michael Pender a remporté dimanche le mythique Derby du CSI 4* d’Hickstead. L’Irlandais en selle sur Hearton du Bois halleux, un hongre de douze ans par Non Stop et Toulon par la mère, a réalisé le seul double sans faute de cette épreuve atypique mêlant obstacle à 1,60m et passages de fixe. Il devance la Britannique, Harriet Nuttall associé à A Touch Imperious. Shane Breen et son fils de Vigo d’Arsouilles, Golden Hawk, vainqueurs de la grosse épreuve du vendredi, sont venus compléter le podium. Seul français engagé, Axel Narolles juché sur son hongre Selle français de treize ans, Seltique, a malheureusement fait partie des cinq concurrents éliminés.

Ce dimanche 23 juin, le cavalier irlandais, Michael Pender, a remporté le Derby d'Hickstead, devenant ainsi le plus jeune vainqueur de ce célèbre événement qui fêtera ses soixante ans l’an prochain. Si Marion Mold (vainqueur en 1967) et Michael Whitaker (1980) avaient tous deux vingt ans lorsqu’ils ont remporté le Derby de Hickstead, Michael Pender ne fêtera les siens que dans trois mois. Ce qui ne l'a cependant pas empêché de suivre les traces de Michael Whitaker en inscrivant son nom sur le Trophée Boomerang dès sa première participation. D'autant que cette année, l’épreuve a vu de sérieux concurrents se départager le prix. Trois d’entre eux ont réalisé un parcours exempt de pénalités lors de la première manche. L’épreuve n’avait pas enregistré autant de sans-fautes depuis 1993.

Au barrage, Shane Breen a été le premier à s’élancer, mais huits points de pénalités l’ont privé de tous espoirs de médaille. L’Irlandais a cependant effectué une belle performance puisque il ne montait pas sa monture d’expérience, Can Ya Makan - avec qui il a par ailleurs terminé troisième de ce même Derby l’an dernier - mais Golden Hawk, un cheval débutant sur ce genre d’épreuve. Son compatriote, Michael Pender, a ensuite signé le deuxième sans faute de la seconde manche avec Hearton Du Bois Halleux. Seule Harriet Nuttal pouvait alors encore prétendre au titre. Elle qui, depuis 2014, truste le podium sans jamais atteindre la première place avait toute la motivation nécessaire. Un sabot de Somerset dans l'immense rivière lui a cependant, cette année encore, ôté la victoire. La Britannique a dû se contenter de la deuxième place, derrière le jeune pilote irlandais, finalement auteur du seul double sans-faute du jour. 

"C’est tellement important de gagner ici "

« J’ai encore du mal à réaliser, mais c’est ce que tous les engagés rêvent de vivre ici", a déclaré Michael Pender avant d'ajouter : « Hearton a fait beaucoup de puissances, mais c’est la première fois que je participe à ce genre d’épreuve avec lui. C’est tellement important de gagner ici : cette compétition a une telle histoire et tant de bons cavaliers y ont inscrit leur nom ! Je suis tout simplement sans voix. En me levant ce matin, je n’aurai jamais pensé que cela pourrait se produire. Je savais que mon cheval ne serait pas très rapide au barrage, donc je devais absolument être sans faute pour mettre la pression à Harriet. C’est ce que j’ai fait et cela a porté ses fruits."

Harriet Nuttal était frustrée d’échouer aussi près du but, mais peut se féliciter d’avoir remarquablement performée cette semaine, en ayant notamment remporté le derby de vitesse avec Silver Lift, samedi. "Un Touch Imperious était en très bonne forme ici, et il a effectué un parcours fantastique - probablement son meilleur ici", a-t-elle affirmée. « Si tout va bien, nous serons de retour l’an prochain. Vu la façon dont il saute, pourquoi ne le serions-nous pas ? C’est un privilège de participer à ce derby et d’avoir des chevaux comme Silver Lift et A Touch Imperious pour réussir. »

Shane Breen qui pourra désormais compter sur deux très bons chevaux pour le prochain Derby a rendu hommage à ses concurrents. « Je suis désolé pour Harriet. Elle est fantastique depuis tant d’années, mais je suis ravi pour Mikey », s'est'il exprimé.

Les vainqueurs de l’année dernière, William Funnell et Billy Buckingham, totalisant quatre points de pénalités sur le premier tour, se sont retrouvés quatrièmes ex-aequo avec Graham Gillespie et Andretti H tandis que pas moins de sept cavaliers sont venus se partager la sixième place.

Plus tôt dans la journée, Nicole Lockhead Anderson, âgée de 17 ans, a connu sa première victoire à Hickstead en décrochant la première place du championnat des 7 et 8 ans avec Here I am B .

Tous les résultats ICI