CSI 5* Berlin : Alberto Zorzi s'impose
dimanche 28 juillet 2019

Alberto Zorzi Cinsey LGCT Berlin 2019
Après cinq mois difficiles, Alberto Zorzi renoue avec la victoire © LGCT/Stefano Grasso

Le Grand Prix dominical du CSI 5* de Berlin avait lieu cet après-midi et un beau spectacle a été donné devant le public allemand. Finalement, l’Italie s’est imposée dans cette ultime épreuve du week-end.

Outre le Grand Prix du Global Champions Tour du samedi, l’une des épreuves majeures les plus attendues était le Grand Prix de ce dimanche. Ils n’étaient toutefois que trente à s’affronter sur des barres à 1,50m. Si douze couples ont réussi à réaliser un parcours sans-faute en première manche, Constant van Paesschen sur Vendetta Treize et Pius Schwizer avec Living the Dream se faisaient piéger par le chronomètre, écopant d’un point de temps de pénalité. Ils étaient donc douze à s’élancer dans le barrage.

Avec trois chances allemandes, les statistiques étaient en faveur des locaux.  Malheureusement, les deux favoris n’ont su réaliser le double sans-faute, Christian Ahlmann et Zampano Z faisant tomber une barre tandis que Daniel Deusser et Cornet écopait lui de 8 points. C’était finalement l’Américan Kent Farrington, en selle sur Jasper, qui annonçait le début des choses sérieuses, boucle un sans-faute très rapide en 41’53. Christian Kukuk, l’ultime chance allemande, a toutefois répondu présent, en abaissant le chronomètre de quelques dixièmes (41’39) grâce à un rapide Colestus.

Alberto Zorzi et Cinsey ont finalement mis tout le monde d’accord en passant sous la barre des 41 secondes et en terminant en 40’48. L'Italien renoue ainsi avec la victoire, les derniers mois n'ayant pas été synonymes de grande réussite : "Je suis très heureux. J'ai eu la chance d'être le dernier à partir et j'ai pu voir ce qu'on fait les autres cavaliers. Pendant cinq mois je n'ai pas beaucoup gagné et aujourd'hui je suis fier de mon cheval, tout s'est bien passé. Ces cinq mois ont été difficiles, mais j'espère qu'aujourd'hui nous repartons du bon pied".

Les Français n’ont pas eu de réussite dans ce Grand Prix, Roger-Yves Bost associé à Castleforbes Vladimir réalisant la meilleure performance tricolore en terminant à la 16e place, fautant à une reprise en première partie d’épreuve.

Les résultats complets ICI.