CSI 5* New-York : Nayel Nassar et Lucifer à un rythme d'enfer
samedi 27 avril 2019

Nayel Nassar Lucifer V Longines Matsers New York 2019
Nayel Nassar et Lucifer V © Scoopdyga

Après Kevin Saut à Paris et Bertam Allen à Hong-Kong , l'épreuve du Speed Challenge de New-York est revenue à Nayel Nassar et Lucifer V. Une victoire que l'Egyptien avait déjà remporté sur le sol américain, mais à Los Angeles il y'a trois ans, alors associé à Lordan 2.

Appréciée des cavaliers et du public pour son ambiance festive, l'épreuve du Speed Challenge de chaque étape des Longines Masters a deux particularités : elle se court au barème C, avec lequel une barre n'apporte pas de points de pénalité mais deux secondes de plus sur le chrono final, et le parcours est le même durant toute la saison des Longines Masters. Dévoilé à Paris, il est strictement identique lors des étapes suivantes et il n'est pas rare que les cavaliers qui s'entrainent à la maison pour faire mieux au fur et à mesure de la saison et entrer dans le cercle des cavaliers les plus rapides du monde. 

Hier à New-York, Nayel Nassar a déroulé un parcours au rythme endiablé associé à son hongre de 13 ans Lucifer V. Au passage de la ligne d'arrivée, un chronomètre tellement rapide que mêmes une fois les deux secondes ajoutées pour sa barre mise à terrel, l'Egyptien gardait la tête ! Nassar assurait que Lucifer était encore plus rapide que Lordan, avec lequel il remportait pour la première fois cette épreuve à Los Angeles il y a trois ans, et le cavalier ne s'y était pas trompé. Le couple signe même le parcours le plus rapide de la saison, avec deux secondes de moins que la prestation de Bertram Allen à Hong-Kong et quatre de moins que celle de Kevin Saut et Ayade de Septon et HDC à Paris, qui semblaient déjà tous les deux avoir signé des performances supersoniques. « Lucifer est un cheval naturellement rapide. Je savais que si j’arrivais à le tenir d’un bout à l’autre du parcours, on allait frapper un grand coup. C’est l’anniversaire de Jen aujourd’hui (Jennifer Gates, sa compagne, ndlr) et j’avais envie de gagner pour elle. Je suis vraiment heureux d’y être parvenu, même avec ma faute. C’est fou de pouvoir ainsi gagner cette épreuve en faisant tomber une barre ! », s'enthousiasmait Nayel, contre qui Kristen Vanderveen et Bull Run's Faustino de Tili n'ont rien pu faire. L'Américaine et son étalon de 13 ans, récents vainqueurs d'une épreuve intermédiaire au CSI 5* de Miami, ont cette fois du se contenter de la deuxième place. Olivier Phillipaerts, seul sans-faute dans le trio de tête, est monté sur la 3e marche du podium avec Insolente des Dix Bonniers
 
Les résultats ICI