CSI 5*-W Londres : Martin Fuchs inarrêtable
samedi 21 décembre 2019

Martin Fuchs et The Sinner au CSI 5*-W Londres 2019
Superbe victoire de Martin Fuchs et The Sinner dans le Grand Prix Coupe du monde de Londres © FEI / Liz Gregg

Rien ne semble pouvoir arrêter Martin Fuchs qui vient de s’adjuger à Londres son deuxième Grand Prix Coupe du monde du circuit 2019-2020. S'il n'est pas un saint, The Sinner a trouvé des ailes et s'est envolé sur ce difficile parcours.

Moins d’une semaine après son incroyable victoire dans le Grand Prix Rolex de Genève (à lire ICI), Martin Fuchs s’est imposé une nouvelle fois dans un Grand Prix, et pas des moindres : le Grand Prix Coupe du monde de Londres. Sur cette piste londonienne très étroite avec un public au plus proche de l’action, nombreux ont été les couples à se faire piéger sur un parcours où les obstacles s’enchaînaient très rapidement.

A la grande joie des locaux, l’Anglaise Holly Smith – qui courait sa toute première Coupe du monde - signait le tout premier parcours sans-faute avec Hearts Destiny. Pas de chance malheureusement pour deux stars portant les couleurs de l’Union Jack : le vainqueur en titre William Whitaker faisait deux fautes avec RMF Cadeau de Muze tandis que Ben Maher laissait une barre à terre sur un vertical sur bidet très fautif avec F One USA.

Si sept combinaisons ont su trouver les clés du sans-faute, seules six se sont élancées au barrage : Laura Kraut et Confu ont malheureusement été pénalisés d’un point de temps dépassé pour six petits centièmes. Réalisant le tout premier double sans-faute, Martin Fuchs n’a pu être battu par ses adversaires. Avec The Sinner, le Suisse a franchi la ligne d’arrivée en 31’99, avec près d’une seconde d’avance sur l’Autrichien Max Kühner (33’83). Ce dernier, habituellement associé à Chardonnay 79 ou Alpha Jordan, avait aujourd’hui sellé le plus jeune cheval de toute l’épreuve : Elektric Blue P, hongre bai de 8 ans seulement. La 3e place revient à Niels Bruynseels et Delux van T & L, derniers à s’élancer lors de la finale à vitesse (34’64).

Les Tricolores ont manqué de peu cette seconde manche, Olivier Robert fautant avec Vivaldi des Meneaux sur le même obstacle que Ben Maher et terminant 15e. 4 points également pour Kévin Staut et For Joy van't Zorglviet HDC qui, grâce à leur chronomètre très rapide de 59’51, prennent tout de même la 8e place.

Absent lors de cette étape londonienne, Pieter Devos demeure toujours en tête du circuit avec 55 points, à égalité avec Steve Guerdat. Scott Brash remonte lui à la 3e place avec 47 points tandis que Martin Fuchs prend la 4e avec 44 points. Kévin Staut est pour le moment 6e avec 35 points.

Les résultats complets : ICI.

Le classement général du circuit : ICI.