CSI 5* Wellington : les amazones américaines à leur aise
jeudi 20 février 2020

Beezie Madden et Jiva Wellington CSI 5* Février 2020
Beezie Madden et Jiva © Sportfot

Le week-end dernier, le public du nier Equestrian Festival à Wellington a eu le plaisir d'ovationner la victoire de l'équipe américaine sur ses terres grâce au talent de quatre cavalières, dont Beezie Madden. L'expérimentée représentante du Stars and Stripes débute la nouvelle semaine de compétition en Floride comme elle a terminé la précédente : sur une victoire.

En ouverture de cette septième semaine d'épreuve, Beezie Madden s'est imposée dans la grosse épreuve de ce jeudi 20 février. Associée à Jiva, une jument BWP de 11 ans, elle a signé le sans-faute le plus rapide de cette épreuve de vitesse à 1,45m. Retour gagnant à la compétition pour la fille de Concorde qui profitait depuis le mois de novembre d'un petit break. "C'est sa première sortie de la saison", indiquait Beezie. "La jument est une spécialiste de la vitesse, cette épreuve lui correspondait particulièrement. Et c'est toujours amusant d'entrer en piste avec l'objectif d'aller plus vite que les autres". Outre sur Jiva, l'emblématique cavalière de l'équipe de saut d'obstacles outre-atlantique peur compter sur la forme de ses montures de Grands Prix. Darry Lou et Breitling LS, notamment, ont eux aussi eu droit à une petite pause hivernale : "Ils ont fait deux concours en janvier pour les garder en forme, et ils sont tous de retour pour faire Grands Prix. C'est très excitant de les avoir tous en forme et compétitifs", livre la cavalière en ce début de saison olympique.

Plus tôt dans la journée, Georgina Bloomberg avait déjà fait retentir l'hymne américain en remportant la toute première épreuve 5* de la semaine, une 1,40m avec barrage. Des treize couples au départ de l'ultime manche au chronomètre, la cavalière a signé le double sans-faute le plus rapide en selle sur Balotelli 5. "J'apprends encore à la connaitre alors je n'ai pas pris trop de risques", a expliqué la gagnante, qui s'élançait pour la première fois sur un parcours 5* avec de hongre de 10 ans par Balou du Rouet. "J'ai quand même essayé quelques virages un peu serrés pour en apprendre plus sur lui, mais il est naturellement rapide. Nous prenons notre temps pour nous construire, mais c'est un cheval qi a beaucoup de talent."