CSI-W Vérone: Zeta de Hus, objectif Londres
vendredi 04 novembre 2011

Kevin Staut
Kevin Staut © Scoopdyga

Des quatre français engagés à Vérone, avec le Grand Prix Coupe du Monde Rolex de dimanche en ligne de mire, Kevin Staut avec Zeta de Hus était le seul à se qualifier vendredi soir pour le barrage de l’épreuve considérée comme préliminaire.

Un prix de 50 000 € à partager entre les dix huit concurrents qui repartirent pour le tour final. C’est dire que certains restèrent sur leur faim. Pas le français qui soigna son parcours sans prendre de risque excessifs et accrocha au bout du sans faute une neuvième place tandis que la victoire revenait l’allemand Philipp Weishaupt et l’étonnant hongre westphalien de dix ans Akteur 119. C’est la manière avec laquelle Zeta de Hus s’est exprimée qui a surtout convaincu. La jument qui restait sur sa quatrième place dans le Grand Prix Rolex de Lyon dimanche passé mûrit et progresse de belle façon. Au point que son cavalier, à sa descente de cheval, confirmait que si la finale de la Coupe du Monde Rolex de s'Hertogenbosch en Avril 2012 demeurait bien son objectif moyen terme, celui de la fille de Zandor Z était les Jeux Olympiques de Londres. En attendant le N° 1 français, septième du classement mondial juste devant Simon Delestre, apparaît comme un concurrent sérieux pour le Grand Prix dominical.

Simon Delestre comme Michel Robert et Roger Yves Bost a manqué le coche ce soir. Pour tout dire Napoly du Ry qui sortait de piste avec 5 points (milieu du triple) a déployé quelques sauts avec un passage des postérieurs curieux, comme s’il était inquiet. Roger-Yves Bost et Castle Forbes Myrtille Paulois a lui aussi achoppé sur l’oxer du milieu du triple, mais la fille de Dollar du Murier a sauté avec une force et une aisance qui permettent d’entrevoir de prochaines performances. Kellémoi de Pépita, la jument confirmée de Michel Robert qui sauta globalement dans la veine de ce qu’elle délivra le week-end passé Lyon, se fit piéger pour sa part sur la barre de spa évitant de justesse la chute.