CSI W de Malines: Jessica Kürten avait son trèfle en poche
vendredi 31 décembre 2010

malines- kuerten
Jessica Kuerten © Sylvia Flahaut

Trois Belges, une Irlandaise et un barrage explosif ont clôturé l’épreuve reine du CSI-W de Malines, jeudi. Jessica Kürten, en selle sur sa
fille de Dollar du Mûrier, mettra les garçons d’accord. Dans les huit classés, deux Tricolores s’imposent. Simon Delestre/Couletto et Kevin Staut/Kraque Boom
s’emparent respectivement des 5e et 8e places.

Si le CSI-W de Bruxelles (novembre dernier) offre des voitures et propose un espace VIP à faire pâlir les plus prestigieux concours, Malines a quelque chose que son homologue ne possède pas : l’ambiance. Et jeudi, les tribunes du hall en béton ont vibré au rythme des performances des cavaliers. Peu de sans faute ont néanmoins
jalonné le Grand Prix. Ils étaient 38 couples au départ. Seuls quatre d’entre eux ressortiront de piste en songeant à leur barrage.
En cause, un triple dans la diagonale qui fait nombre de malheureux. Ajoutez à cela un oxer en no 11, placé en sortie de virage, le long des tribunes, qui cause du tort à beaucoup de couples. Pénélope Leprévost et Myss Valette font les frais d’un passage difficile de la combinaison : la fille de Col Canto se montre négligente sur les deux derniers éléments. Au grand dam du public, Quarco de Kerambars, sous la selle de Rick Hemeryck, ne franchit pas non plus correctement le triple. Idem pour une autre représentante de la Belgique, Judy Ann Melchior.
Gregory Wathelet et Sea Coast Cortes font vibrer les premiers le public. Numéro 6 du programme, le couple signe un superbe sans faute, tout en décontraction. Niels Bruynseels, en selle sur Nasa, imite son homologue.  Quant à Simon Delestre, classé troisième la veille, il boucle un parcours presque parfait. Malheureusement, la grande amplitude de Couletto ne suffit pas à rattraper le temps perdu dans les virages. Le couple sort de piste avec un point de temps dépassé. Deux sans faute s’enchainent ensuite. Un peu de chance pour l’Irlandaise Jessica Kürten, qui ne fait qu’effleurer le no 11 avec la nerveuse Castle Forbes Myrtille Paulois. La souriante cavalière sort néanmoins de piste sous les applaudissements et avec le sourire. Sa performance est immédiatement imitée par Jos Lansink qui, aux commandes de Casper Van Spieveld, se montre d’une grande précision tout au long du parcours.
Kevin Staut, en selle sur Kraque Boom, qui n’avait pas concouru depuis le mois d’août, commet une faute sur l’oxer no 6. Après coup, le cavalier s’avoue cependant « confiant » pour le reste de la saison (voir itv à suivre).

Avec moins de chances de victoire, l’Irlande s’impose

C’est sur le célèbre air de Queen, « We will rock you » que Gregory Wathelet fait son entrée en piste. Le public y croit. Si ce n’est pas le premier Belge au départ du barrage qui empoche la victoire, ce sera bien l’un des deux suivants. Gregory Wathelet manie Sea Coast d’une main de maître, boucle son barrage sans faute, mais laisse une porte ouverte à ses adversaires. Si le cavalier ne s’éternise pas sur son tour, il n’est pas non plus très rapide. Niels Bruynseels tente de mieux faire. Ce sera peine perdue. Après une accélération dans la dernière ligne droite, le cavalier peine à remettre Nasa en équilibre. La jolie jument grise emmène avec elle l’ultime obstacle, une
palanque aux couleurs Rolex. Reste une chance aux Belges. En troisième position, Jessica Kürten ne se laisse pas impressionner et parvient à profiter
de l’énergie de sa monture sans l’exciter outre-mesure. L’Irlandaise est plus rapide que Gregory Wathelet. Reste Jos Lansink. Le public retient son souffle.
Le cavalier joue le jeu et serre ses virages. Accélère dangereusement dans la dernière ligne droite sous les sifflets des spectateurs. Mais Casper ne réussit
pas à prendre assez de recul pour franchir correctement la palanque et éjecte la barre. Sous le hall, les « ah » de désespoir du public résonnent.
Mais, bon prince, il saluera comme il se doit la performance de l’Irlandaise lors de la remise des prix.

 Résultats complets en cliquant ici!