CSI2* Marcq-en-Baroeul :  La Finlande s’impose, les Tricolores sont en reste
dimanche 13 février 2011

marcq 2011 Nina Fagerstrom
Nina Fagerstrom © Sylvia Flahaut

Elle n’a pas laissé la moindre chance à ses adversaires. La Finlandaise Nina Fagerstrom, en selle sur sa fabuleuse Uraquay, s’est brillamment imposée dans le Grand Prix de la ville de Marcq-en-Baroeul (59) dimanche. En revanche, aucun Français n’est parvenu à accrocher l’une des neuf premières places.

Co-organisée par l’Edhec et l’UCPA, la première édition du concours international de Marcq-en-Baroeul s’est tenue ce week-end. Au programme de ces trois journées de compétition, en plus du CSI2*, épreuves Junior A et Children. Quant au Grand Prix du CSI2*, il a réuni 37 partants dimanche après-midi. Jean-Philippe Desmaret a dessiné un tracé sans difficulté majeure, a priori, qui a néanmoins posé problème à plus d’un couple engagé. Les Tricolores ont en particulier pâti du triple (oxer, vertical, vertical) dans la diagonale et des nombreux contrats de foulées jalonnant le tour. Les meilleurs d’entre eux, Xavier Vachet/Haram d’Auvers, Bruno Broucqsault/Nervoso, Joelle Cairaschi Dagut/Renetty et Eric Dewulf/Norton d’Eole, ressortiront de piste avec 4 points de pénalité.
Loi des séries faisant, huit couples parviendront à venir à bout des difficultés du parcours. Finlande, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Belgique, Suède et Brésil, dignement représenté par Pedro Nolasco, se sont donné rendez-vous au barrage. Troisième à s’élancer, Graham Lovegrove, Britannique adepte des concours du Nord de la France, prend une belle option en menant son fidèle Pandur 292 d’une main de maître. Le sort semble jeté et le public acclame comme il doit celui qui semble bien sur le point de remporter l’épreuve. Mais la souriante Nina Fagerstrom, du tac au tac, va répondre pertinemment au cavalier britannique. Très à l’aise sur le premier tour en compagnie de sa jument grise Uraquay, la Finlandaise tente le tout pour le tout. La cavalière ne s’éternise nulle part, serre ses courbes et galope dangereusement vers le dernier obstacle du parcours, un vertical en direction de la sortie. La foulée longue qui se profile ne fait pas ralentir pour autant Nina Fagerstrom. Sous les acclamations du public entassé dans les tribunes du manège, la fille de Chellano Z franchit avec aisance le vertical et permet à la Finlandaise de souffler la victoire à son homologue britannique. Le Hollandais Johnny Pals, en selle sur Intradella Z, s'empare de la troisième place.
Ne sachant pas situer Lille sur une carte, la Finlandaise a néanmoins promis de revenir pour l’édition 2012 qui semble en bonne voie de réalisation. Le Nordiste Bruno Broucqsault, parrain du concours, a salué le travail fait par les équipes de l’UCPA et de l’Edhec. Quant à savoir pourquoi les Tricolores n’avaient pas brillé en ce début de saison, le cavalier émet l’hypothèse d’un travail hivernal plus intense du côté des cavaliers étrangers.