CSI2* de Mantes-la-Jolie: Yohann Mignet s’impose avec sa Wonder Lady
lundi 19 mai 2014

Mantes la jolie 14-
Yohann Mignet et Wonder Lady © Claude Bigeon

Oubliée la pluie de l’année dernière. Cette édition 2014 du CSI2* de Mantes-la-Jolie a bénéficié de conditions climatiques idéales. Plein soleil pendant le Grand Prix avec 52 couples au départ de cette épreuve en deux manches dessinée par Jean-Philippe Desmaret. La grande piste en herbe de l’Ile Aumone a permis de concourir dans de bonnes conditions. Une grande majorité de Français étaient engagés (41) pour huit Belges, un Britannique, un Hollandais et un Espagnol.

Le chrono était assez serré, et ils ne seront que huit sans-faute lors de la première manche. Il faudra attendre le neuvième couple au départ pour voir le premier sans-faute, ce sera grâce au Belge Frederik Cattebeke avec Zirikit, puis suivrons : Charles Henri Ferme avec Sacre Cœur, Audrey Paris avec Major de Coquerie, la Belge Virginie Thonon avec Quarsit Dubouscailou, Félicie Bertrand avec Sarasani, Yoann Mignet avec Wonder Lady, le Belge Gaetan Decroix avec Emma VP, Remy Deuquet avec Super Krack.

Quatre autres couples réalisent aussi un parcours sans une barre mais écopent d’un petit point de temps dépassé : Félix Jarry avec Starlette de Maillet, Paul Rident avec Rodster d’Amaury, Fabien Duranton avec Rejoneador du Prieuré, Pierre Alain Mortier avec Rialto Courcelle. Voilà autant de couples retenus pour repartir sur la seconde manche avec en plus un 4 points, Alix Ragot avec Riale Darmenonville. Six couples abandonneront en première manche : Thierry Goffinet/Liz 25, Cédric Hurel/Pacha de Preuilly, Nicolas Deseuzes/Cosmos, Robert Breul/Qody de St Aubert, Jean-Charles Grandmontagne/Cleopatre F, Patrice Planchat/Shou Belmaniere.

Ils seront donc treize à repartir sur la seconde manche. Une manche rythmée sur un parcours réduit assez technique. Au final trois couples seront à nouveau sans-faute. Et le meilleur a été Yohann Mignet avec Wonder Lady (49’’82) devant Charles Henri Ferme avec Sacre Cœur (52’’06) puis Remy Deuquet avec Super Krack (53’’58).  A noter que Félicie Bertrand avait été la plus rapide lors de cette seconde manche (47’’89) mais emporte une barre au passage. « C’est la première fois que je venais à Mantes-la-Jolie sur ce CSI2*, explique Yohann Mignet. Jean-Philippe Desmaret est un chef de piste assez subtil, il proposait beaucoup de choix dans les distances avec un chrono assez serré. En fait, il fallait monter la première manche comme un barème A. Dans les difficultés techniques, il y avait le double près du public et la ligne du fond avec le triple. La deuxième manche n’était pas trop en ma faveur avec une grande galopade, mais Wonder Lady peut tourner dans un mouchoir de poche (cela a été utile pour les changements de trajectoires rapides, ndla). Bruno Broucqsault m’a aidé pour quelques réglages pour mettre plus de rythme dans le galop. Elle était très à l’aise sur la première manche. C’est une jument qui a beaucoup de sang et qui demande beaucoup de sorties. » Voilà une belle victoire pour Yohann Mignet qui est associé à Wonder Lady depuis l’année dernière. Le voilà désormais à proximité de la zone de concours, puisque avec sa compagne Pauline Guignery, ils sont installés dans le 27. Il est presque venu en voisin à Mantes-la-Jolie.  La prochaine grosse échéance avec Wonder Lady est fixée en Rhône Alpes sur le CSI4* de Bourg-en-Bresse.