CSI5* Grimaud : Et de deux pour Simon Delestre et Chesall Zimequest
samedi 08 mai 2021

Simon Delestre et Chesall Zimequest à Grimaud
Simon Delestre et Chesall Zimequest ont de nouveau montré tout leur talent pour les barrages à Grimaud © HUBSIDE JUMPING - Filippo Gabutti

Après leur victoire dans l'épreuve majeure d'il y a deux jours, Simon Delestre et Chesall Zimequest récidivent dans la plus grosse épreuve de ce samedi. Ils devancent deux couples belges : Pieter Devos et Kannabis van de Bucxtale, ainsi que Jérôme Guéry, en selle sur Grupo Prom Milton.

La plupart des cavaliers avaient décidé ce soir de seller leur deuxième cheval afin de laisser se reposer ceux qui courront le Grand Prix du dimanche après-midi. Cependant, l'épreuve n'en fut pas moins intéressante. Neuf couples s'étaient qualifiés pour le barrage dont quatre français. Julien Anquetin, très en forme ce week-end, espérait bien réitérer sa victoire acquise dans l'épreuve précédente (1,45 m, avec Baya du Ter), mais une barre de Cesus de Fougnard l'a empêché de monter sur le podium. Même scénario pour Pénélope Leprévost, aux rênes de Vérité Une Prince, qui a signé le chronomètre le plus rapide mais dont les espoirs de victoire se sont envolés en même temps que sa barre sur le dernier obstacle de ce barrage. Une performance cependant conséquente pour un couple formé il y a environ six mois, et qui s'adjuge cette fois la cinquième place, juste devant Julien Anquetin et Cesus de Fougnard. Grégory Cottard était cependant moins chanceux puisqu'il renverse deux barres avec Cocaïne du Val, une fille de Mylord Carthago âgée seulement de 9 ans, et termine huitième. 

Cependant, il est un autre produit du Selle Français Mylord Carthago qui s'octroie une place sur le podium. Il s'agit de Grupo Prom Milton, troisième sous la selle du Belge Jérôme Guéry, devancé par l'un de ses compatriotes. En effet, Pieter Devos termine deuxième grâce à l'excellente performance de Kannabis van de Bucxtale. Longtemps en tête de l'épreuve, le couple du Plat Pays s'est finalement incliné devant l'efficacité d'un Chesall Zimequest des grands jours. « Je n'ai pas besoin de lui mettre la pression, il est de nouveau avec moi et joueur. Un barrage avec lui, quand il est dans cet état d'esprit, c'est un régal (...). Ce n’est pas un hasard s’il a été sacré "Meilleur cheval du monde" en 2016 », faisait savoir Simon Delestre, son cavalier, en sortie de piste.

Les résultats complets : ici.