CSIO 5* Calgary : Eric Lamaze s’impose sur ses terres, Kévin Staut 3e
vendredi 06 septembre 2019

Eric Lamaze et Chacco Kid au CSIO 5* de Calgary Spruce Meadows 2019
Victoire incontestable d'Eric Lamaze et Chacco Kid © Spruce Meadows Media/Jack Cusano

Scénario parfait hier après-midi dans le Grand Prix à 1,60m du jour puisqu’Eric Lamaze a triomphé chez lui, devant son public.

Ils étaient 50 couples à prendre le départ dans le Grand Prix majeur de jeudi et cette deuxième journée à Spruce Meadows a de nouveau donné lieu à une belle compétition. Numéro 2 sur la liste de départ, Eric Lamaze et Chacco Kid ont ravi le public canadien en signant le tout premier sans-faute, une joie qui allait redoubler une dizaine de minutes plus tard avec un parcours parfait signé par une locale, Lisa Carlsen associée à Parette, promettant un barrage pour le moment encore 100% canadien. Passée en numéro 5, Erynn Ballard effectuait elle aussi un tour sans-faute sur les barres, toutefois entaché d’un point de temps avec Fellini S : le Canada brillait dès ce début de première manche. Il faudra attendre le dossard 14 avec le Danois Nikolaj Hein Ruus avec Cadillac pour que le premier sans-faute étranger soit réalisé.

Du côté français, Kévin Staut et Calevo 2 ont ouvert pour les Tricolores en fautant à deux reprises, sur la rivière et un oxer sur bidet en fin de tour.  Pas de chance non plus pour Olivier Robert qui fait tomber une barre avec ses deux montures : l’entrée de l’ultime double avec Vivaldi des Meneaux et la sortie de la première combinaison avec Eros. Tour compliqué également pour Pierre-Alain Mortier et Just Do It R qui s’en sortent avec 12 points. Le drapeau bleu, blanc, rouge sera tout de même au barrage puisque Kévin et Urhelia Lutterbach signent un parcours parfait.

"Vous gagnez rarement en partant premier dans un barrage"

Ils sont finalement 14 à se qualifier pour cette finale à vitesse. Premiers à s’élancer, Eric et Chacco Kid délivrent une performance royale et bouclent un tour sans-faute en 37’80, un temps très rapide… qui ne sera pas battu et leur assure la victoire ! En effet, le couple qui s’en rapprochera le plus est Karen Polle et With Wings en 39’94, avec toutefois une barre à terre les reléguant à la 9e place. La 2e place est à près de 3 secondes de la tête : l’Australien Rowan Willis en selle sur Diablo VII (40’72). Le podium est complété par l’unique représentant français : Kévin et Urhelia en 41’02.

Le champion olympique de 2008 était lui-même surpris de son triomphe : « Vous gagnez rarement une épreuve en partant en premier dans un barrage. Chacco Kid a été plutôt rapide aujourd’hui. Il n’a pas la plus grande foulée donc je dois monter en avançant et il a sauté en faisant très attention. Des fois je dois me préoccuper de l’arrière-plan d’un oxer parce qu’il fait si attention qu’il va partir si loin du premier plan qu’il va sauter plus large, mais en général vous pouvez courir ventre à terre vers un obstacle et sentir qu’il va le faire, il se chargera de la sauter pour vous ».

Plus tôt dans la journée, dans le Grand Prix à 1,50m, Kent Farrington et Jasper s’imposaient devant deux Italiens : Lorenzo de Luca sur Limestone Grey et Bruno Chimirri sur Tower Mouche. Olivier Robert signait lui un beau sans-faute en première manche avec Vangog du Mas Garnier, mais décidait de ne pas prendre le départ au barrage, terminant donc 18e.

Les résultats complets : ICI.