CSIO 5* Dublin : Mclain Ward s’impose, Mathieu Billot sixième
jeudi 08 août 2019

Mclain Ward et Noche de Ronda au CSIO Dublin 2019
Mclain Ward s'est imposé avec Noche de Ronda © Marie-Juliette Michel

Deuxième journée de compétition au Dublin Horse Show et du beau sport était au rendez-vous ! Sur un parcours à barrage coté à 1,50-1,60m, l’Américain Mclain Ward a mis fin à l’hégémonie irlandaise.

Ils étaient 45 couples à prendre le départ dans cette première épreuve à barrage de la semaine, et quel spectacle a eu lieu en ce deuxième jour seulement de compétition ! De nombreux sans-faute ont eu lieu au départ, puisque sur les onze premiers partants, pas moins de sept réalisaient un parcours parfait, dont Mathieu Billot et Quel Filou 13. Les choses se sont cependant compliquées par la suite, le vertical numéro douze sur bidet piégeant de nombreuses paires. 

Finalement, onze couples ont réussi à se qualifier pour le barrage. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette finale à vitesse a été belle. Première à s’élancer, la Britannique Amanda Derbyshire qui fête aujourd’hui ses 31 ans, a ouvert avec un beau double sans-faute, s’octroyant au final la 4e place avec Luibanta BH (41’62). A la joie du public irlandais, la tête a été par la suite prise par Denis Lynch et GC Chopin’s Bushi qui passaient sous la barre des 41 secondes avec leur 40’95. C’était toutefois sans compter sur Mclain Ward et Noche de Ronda, abaissant le chronomètre de plus d’une demi-seconde pour terminer en 40’16. L’ultime chance irlandaise, Shane Breen et Ipswich van de Wolfsakker ne sont pas parvenus à les battre, malgré un temps très rapide de 40’96 leur offrant une 3e place finale.

Celui qui est surnommé à Dublin « the kid » s’est donc imposé, permettant au « Stars and Stripes » de flotter à la Royal Dublin Society. Mclain était d’ailleurs très satisfait de sa jument, avec qui, rappelons-le, il réalisait un double sans-faute dans la Coupe des nations d’Aix-la-Chapelle en juillet : « Ronda a été fantastique, elle progresse beaucoup ces derniers mois et elle a très bien sauté aujourd’hui. C’était un super barrage avec beaucoup de galopades, elle a une énorme foulée et elle a bien répondu à tout ce que je lui demandais. J’adore les parcours d’Alan Wade, il est le meilleur chef de piste du monde à mes yeux. Ça sera un peu triste que je ne m’élance pas dans la Coupe des nations demain (les Etats-Unis n’ont pas d’équipe, ndlr) mais nous avons une équipe aux Jeux panaméricains (qui termine en bronze : à lire ici) ce qui est très important pour notre pays ».

La France bien représentée

Un seul Bleu a fait le déplacement en Irlande : Mathieu Billot, accompagné de trois chevaux. Le Français ne doit certainement pas regretter sa décision, puisqu’après une 3e place dans l’épreuve d’ouverture hier (à lire ici), il termine aujourd’hui 6e de ce Grand Prix avec Quel Filou 13, impressionnant le public en réalisant lors du barrage une dernière ligne en retirant une (voire deux) foulée pour sauter l’ultime obstacle.

Cette épreuve était d’ailleurs à la hauteur de la réputation du difficile CSIO de Dublin, ce qu’il reconnaît : « Je trouvais ça vraiment gros, ce n’était pas au rabais et je pense qu’il y avait un bon 1.60m. Les distances étaient courtes et le triple très délicat. Quel Filou a très très bien sauté, il est vraiment au point : il est 3e du Grand Prix de Falsterbo, 4e à Dinard, hier il fait un petit 4 points et là il a très bien sauté au premier tour. Je n’ai pas voulu prendre tous les risques dans le barrage parce qu’il reste le Grand Prix dimanche donc j’ai simplement fait mon parcours en serrant les virages et il a sauté super. Enlever des foulées est sa spécialité, je crois que sur la dernière ligne il a fait neuf foulées et les autres en ont fait onze, mais je n’ai pas pris trop de risques avant, c’est de bon augure pour le Grand Prix. Je n’ai pas traîné et je suis tout de même 6e… C’est dur ! ».

Les résultats complets : ICI.