CSIO 5* Sopot : Des débuts encourageants pour les Français
jeudi 13 juin 2019

Olivier Robert et Tempo de Paban
Olivier Robert et Tempo de Paban ont été impeccables sur la rivière aujourd'hui © CSIO Sopot

Cette première journée au CSIO de Sopot a certes été marquée par une météo humide, mais l'on surtout retiendra les bons parcours tricolores qui laissent présager de belles choses pour ce week-end.

Le circuit Coupe des nations de première division européenne a posé ses valises en Pologne ce week-end. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la météo n'a pas ménagé les cavaliers et les chevaux qui effectuaient leurs premiers parcours cet après-midi. Les couples courant la deuxième épreuve à 145 ont été particulièrement gâtés puisque la pluie n'a pas cessé. Heureusement, le temps devrait s'améliorer demain pour le Grand Prix et la piste en sable ne devrait pas trop souffrir.   

Les cavaliers tricolores ont pu préparer leurs montures avant le Grand Prix et la Coupe des nations. Engagés dans la 145, Sangria du Coty et Uccello de Will, les montures de Roger-Yves Bost et Simon Delestre, ont tous les deux bien sautés sur la première phase et n'ont pas renversé la moindre barre. Leurs pilotes respectifs ont ensuite préféré abandonner, très certainement afin de les préserver pour la suite du week-end. 

Olivier Robert et Alexis Deroubaix avaient quant à eux choisi de s'élancer dans l'épreuve à 150 comptant pour le classement mondial avec Tempo de Paban et Timon d'Aure. L'alezan a concédé une petite faute en fin de parcours. Notons qu'il a même franchi la rivière, obstacle qui lui posait problème auparavant. Souvent un peu chaud en début de concours, Timon a semblé parfaitement disponible aujourd'hui et signe un bon sans-faute. Simon Delestre a fait de même avec le routiné Chadino, s'emparant au passage de la troisième place. Marc Dilasser, qui sera probablement le réserviste de la Coupe des nations dimanche mais qui devrait sauter le Grand Prix demain, a réalisé un joli parcours avec Arioto pénalisé d'une faute sur l'entrée du dernier double. Bosty, cette fois-ci associé à l'agile Vino d'Espinet, a commis la même faute. 

La Marseillaise n'a pas retenti aujourd'hui malgré les belles prestations tricolores. Les lauréats sont l'Autrichien Matthias Raisch dans la 140, le Belge François Mathy Jr dans la 145 et le Letton Kristaps Neretniek dans la 150. 

Tous les résultats : ICI