CSIO Barcelone : Les Français à un souffle des Belges
jeudi 03 octobre 2019

Simon Delestre et Hermès Ryan Barcelone 2019
Hermès Ryan a déployé ses ailes pour aider la France à se qualifier pour la grande finale © Scoopdyga

Le premier acte de la finale du circuit Coupe des nations s'est tenu cet après-midi à Barcelone et le moins que l'on puisse dire, c'est que le suspens a été présent jusqu'au bout. Dix huit équipes étaient alignées au départ et c'est une nouvelle fois la Belgique qui mène la danse devant la France, solide.

Les huit meilleures équipes de ce premier jour se qualifiaient pour la grande finale dominicale, la pression était donc au rendez-vous et le parcours dessiné par Santiago Varela n'a pas rendu les choses aisées. Parmi les 72 couples au départ, onze seulement en sont sortis indemnes. Pour Steve Guerdat associé à Venard de Cerisy, Luciana Diniz avec Fit For Fun ou Daniel Deusser en selle sur Scuderia 1918 Tobago Z, les choses ont presque paru faciles mais pour d'autres il n'en a rien été. On en attendait peut-être un peu plus des Brésiliens (15èmes) et surtout des Américains (12èmes). Mais pour ces derniers, la contre-performance est relative. Hormis McLain Ward et son HH Azur, Robert Ridland avait choisi des couples ou des montures relativement inexpérimentées. 

Les champions d'Europe répondent présents

Forts de leur victoire ici même l'an dernier et de leur titre européen il y a un mois, les Belges se présentaient en grands favoris et pour l'heure, ils n'ont pas déçu. L'équipe présentée par Peter Weinberg était sensiblement la même qu'à Rotterdam. Seul Jos Verlooy était absent et remplacé par Oliver Philippaerts et son bel H&M Extra. Ces derniers n'ont pas déçu et ont signé un sans-faute. Ils ont été imités en toute fin d'épreuve par Grégory Wathelet et le styliste MJT Nevados S. Les deux parcours à quatre points de Jérôme Guery et Pieter Devos ont permis de maintenir l'équipe à flot et de terminer cette première manche à 4 pts. Pas de doute, les Diables Rouges sont prêts à en découdre dimanche. "Les équipes qui se sont qualifiées sont toutes solides et les scores étaient très serrés. Nous sommes chanceux d'avoir déjà notre  qualification olympique donc nous n'avons pas cette pression supplémentaire, mais je suis très heureux de la manière dont les choses se sont déroulées. Tous les couples ont bien sauté", analysait Peter Weinberg. 

En parlant d'équipe redoutable, les Français ont montré qu'ils étaient présents et en forme. Après un excellent championnat à Rotterdam, Pénélope Leprevost re-signe et confirme avec Vancouver de Lanlore. Elle a bien failli être imitée par Mathieu Billot et Quel Filou 13 qui ont simplement concédé un petit point de temps. Pour leur retour en équipe de France, Simon Delestre et Hermès Ryan (ex-des Hayettes) ont concédé une petite faute mais le petit alezan semble toujours aussi bondissant et généreux. Finalement, seuls Nicolas Delmotte et Urvoso du Roch ont été un peu plus décevants avec un total de neuf points. Le hongre a renversé une barre sur l'entrée du triple plutôt délicat et sur la ligne qui suivait, mais pas de quoi s'inquiéter puisqu'il a semblé tout à son aise sur la fin du parcours.

L'Irlande, l'Italie et la Colombie, toujours dans la course pour Tokyo

Pour sept pays, Barcelone représentait l'une des dernières chances de qualification pour les prochains Jeux Olympiques. Malheureusement le Portugal, l'Espagne et la Norvège ont perdu pied aujourd'hui, tout comme l'Egypte mais cette dernière pourra toujours tenter de gagner son ticket lors de la Coupe des nations de Rabat la semaine prochaine.

Troisième ex-aequo avec la Suède, la Colombie a peut-être été la véritable révélation de cette première journée. Son chef d'équipe, Hervé Godignon, avait composé une équipe originale avec les deux frères, Carlos et René Lopez, et les plus discrets Nicolas Toro et Juan Manuel Gallego. Il y a en tout cas de quoi mettre la pression aux Irlandais (5èmes) et aux Italiens (8èmes) qui ont  pu compter sur les sans-faute de leurs leaders Darragh Kenny et Luca Marziani pour se maintenir à flot. Dimanche sera un tout autre jour avec des compteurs remis à zéro. 

Tous les résultats : ICI.