CSIO La Baule : les Belges et les Helvètes en tête
vendredi 17 mai 2019

Steve Guerdat
Steve Guerdat a signé l'un des deux sans-faute qui permet à la Suisse de prendre la tête des opérations à mi-épeuve © Scoopdyga

Premier temps fort du CSIO de La Baule 2019, la Coupe des nations a débuté à 14h sur le Stade François André. Les quatre cavaliers des huit équipes en lice ont découvert une première fois le parcours imaginé par Frédéric Cottier qui semble avoir donné le ton pour le reste du week-end : pour sortir de piste sans-faute, il ne faut rien laisser au hasard.

Quelques uns des cavaliers les plus en vue du moment ont ainsi écopé de fautes à l'instar des championnes du monde en titre Simone Blum/DSP Alice (4 points), Peter Devos/Claire Z, pénalisé entre autres pour une dérobade sur la rivière, ou encore le Nordiste Alexis Deroubaix/Timon d'Aure, qui a pourtant pu compter, comme le reste des cavaliers français, sur les applaudissements nourris du public avant de prendre le départ. 

Finalement, au terme de la 1ere manche, deux équipes pointent en tête du classement provisoir : avec chacune quatre points au compteur, la Belgique et la Suisse prennent une légère avance sur l'Irlande pour l'instant 3e avec 5 points. Derrière, la France et le Brésil, avec 8 points, n'ont pas dit leur dernier mot. Le clan tricolore ne mène peut-être pas la danse pour l'instant, mais les Bleus n'ont pas à rougir de leurs parcours. Nicolas Delmotte/Ilex VP, Penelope Leprévost/Vancouver et Alexis Deroubaix/Timon d'Aure ont chacun fauté à une reprise dans une combinaison. Homme fort cette première manche côté Français, Thierry Rozier a pu compter sur sa toute bonne et généreuse Venezia d'Ecaussinnes pour aller chercher le sans-faute. 

Coup d'envoi de la 2e manche à 15h50. 

Suivez les résultats en live ICI et le live video de l'épreuve ICI

(Photo d'archive)