CSIO St Gall : les Bleus ne craquent pas, mais Kraque Boom si !
vendredi 03 juin 2011

st gall pays bas
l'équipe gagnante © FEI

Nouvelle victoire des Pays Bas devant la Grande Bretagne et la Suisse qui concourrait pour la gloire et son public et les Etats Unis qui ont repris des couleurs après un départ périlleux sur le circuit de Coupe des Nations. L’équipe de France qui a vécu le pire et le meilleur, limite la casse mais fait du « sur-place »: cinquième.

 Une performance en demi teinte dans une compétition régulière, équilibrée, des conditions (météo, terrain, parcours) normales. Oui, pour moitié inquiétante cette cinquième place… Qui pouvait imaginer le refus de Kraque Boom et de Kevin Staut sur le bidet (N°4) en première manche ? Et de là à penser qu’il allait remettre çà en deuxième manche, à deux reprises, dès le vertical N°2, puis, implacable, sur l’oxer Longines N°3 ! Déception et questions… Le cheval a-t-il tout son potentiel ? Souffre-t-il ?
On attendait mieux aussi de Simon Delestre et Napoli du Ry. Au moins aussi bien qu’à La Baule où, avec le fringuant alezan il signait un sans faute en première manche pour concéder une faute en seconde. Et mieux qu’à Rome où il abandonnait un point de temps dépassé en première manche et deux fautes en seconde avec Couletto. Et bien non. Simon accusait deux fautes en première manche et, alors qu’on escomptait enfin le sans faute en seconde partie, un postérieur contraria le dessein sur le dernier oxer !
Mais cette équipe de France 2011 a aussi de beaux restes. On veut parler de la formation qui s’imposa par trois fois en début de circuit (La Baule, Rome et St Gall) en 2010. Et on a nommé Pénélope Leprévost qui, tant avec Mylord Carthago HN à Rome (4+1), qu’avec Topinambour à La Baule (1+4) ou ici, à St Gall, avec l’alezan qui ne cesse de progresser (0+4), assure, tient son rôle d’équipier.
Enfin Olivier Guillon qui aime tant partir en dernier, assurer le score de l’équipe, n’a pas raté son retour en équipe de France. Posé, efficace, il n’a concédé qu’une faute en seconde manche. Rien d’inquiétant pour les prochains rendez vous, à commencer par celui d’Aix la Chapelle dont il devrait être !

Etat d’urgence

Car les Bleus qui ont raté leur début de campagne dans cette super ligue FEI 2011, sont après St Gall, dos au mur : 6 ème au classement général, ex-aequo avec l’Allemagne devant les Danois, il est vrai largement à la traîne. Il faut absolument réagir pour éviter tout risque de relégation. Et, pour tout dire, cela semble possible même si l’on mesure à l’évidence que, dans cette super compétition, une équipe n’est compétitive que si elle peut compter sur deux piliers. Cela n’est-il pas tout le souci d’Henk Nooren ?
La Coupe de St Gall, le parcours de Rolf Ludi était il plus difficile que ceux de La Baule ou Rome ? Les avis recueillis tendaient à induire le contraire. Les scores aussi puisque l’on pointa cinq doubles sans faute dont ceux des Van der Vleuten père et fils, c’est à dire Eric (VDL Groep Utascha Sfn) et Maikel (VDL Groep Verdi) qui, de ce fait même, donnèrent, comme à Rome, la victoire aux Hollandais. Chez les Anglais deuxièmes, c’est Scott Brash et Intertoy Z qui réalisa le doublé. Pour les Suisses qui ont régalé leur public avec une deuxième place ex-aequo, la même performance était l’œuvre de Steve Guerdat avec Jalisca Solier. Pour les Etats Unis, quatrièmes, ce double sans faute était signé par Christine Mc Crea et Romantovich Take One. 

 Ecoutez Olivier Guillon au micro de Xavier Libbrecht

Commentaires


DIDIER E | 09/06/2011 09:59
La coupe des nations , le grand prix mais lors de ces grands rendez vous 5 étoiles il ya aussi d'autres épreuves et le troisième cheval de certains de nos cavaliers nationaux et certains qui débarquent sur les 5 étoiles de façon assez impressionnante .....C'est une aussi une actualité importante car c'est l'avenir ! Didier EMEREAU propriétaire de .......

FREDERIC V | 08/06/2011 19:39
quel prestance ce Guillon !