Canteleu : Opéra déloge Bonzai...
lundi 02 juillet 2012

CANTELEU 2012- REYNALD ANGOT
Reynald Angot et Opera des loges © Eric Fournier

Et Reynald Angot prend le meilleur sur Juan Carlos Garcia. Le Grand Prix du CSI*** de Canteleu (76) reste l’apanage des normands.

Pour ouvrir ce délicat Grand Prixà 1.50m Xavier Vacher et Haram d’Auvers n’auront cette fois pas connu la joie du succès de 2011 ; Car cette année la concurrence était nettement plus musclée avec un solide plateau international digne d’un cinq étoiles. « La date est meilleure » selon le Président d’Equi Seine Dany Ferrand. Voyez plutôt : un Champion du Monde en la personne de Philippe Le Jeune, tête d’affiche de la 13ème édition d’Equi Seine, Rik Hemeryck (11ème)grand animateur du circuit Coupe du Monde cet hiver, le hollandais Jur Vrieling, la styliste américaine Brianne Goutal (5ème) et des Français très motivés à l’instar de Marc Dilasser qui accroche la 8èmeplace avec un Qamaieu de Montsec, puis l’ADC Erwan Aufrret et Lipton Polka (9ème)qui s’est montré très offensif en ce dimanche normand.

Le public, extrêmement nombreux autour de la piste du Haras du Loup, s’attendait à ce que Simon Delestre (6ème) plombe l’épreuve au vu de son expérience et de son habituelle motivation dans un barrage de Grand Prix. Lui était resté à Canteleu alors que les autres vedettes françaises Pénélope Leprévost et Patrice Delaveau étaient déjà chez Henk Nooren pour préparer Aix la Chapelle. Simon perdra tout espoir sur une négligence de Whisper. Il se sera consolé avec une belle 2èmeplace de Quiness du Mezel dans la 1.45m quelques heures plus tôt.

L’irlandais Conor Swail et Martha Louise (3ème) passèrent assez nettement à la vitesse supérieure dans le barrage à dix et la talentueuse fille de Maloubet de Pléville afficha un potentiel assez remarquable. On a cru un moment l’épreuve pliée par l’italien Juan Carlos Garcia (2ème) et le très puissant Bonzai Vd Warande (Non Stop) au regard de ses récents succès à Arezzo (CSI***), dans la Coupe des Nations de Lummen (CSIO****) ou de sa domination dans le Grand Prix de Drammen (CSIO****).Il avait le sourire en quittant le parcours de Jean François Morand. Mais, galvanisé par une 5ème place de la bonne Palawane de Sully (Rosire) dans l’épreuve précédente Reynald Angot a gentiment pris la mesure des difficultés sur un premier tour ans réalisé dans le confort avec le demi-frère de Gabelou des Ores. Opera des Loges (Fetiche du Pas x Double Espoir), ISO 149/11, s’est ensuite laissé conduire sans résistance jusqu’à exploser le chrono de l’italien.

Reynald a la forme. « Il n’en loupe pas beaucoup en ce moment » entendait-on sur le bord de piste. Récent 2ème du Grand Prix de La Boissière (CSI**), le normand venait se s’imposer dans le Grand Prix du Vaudreuil et au Mans avec Parenthese Tame. Il gagnait aussi une épreuve du Vaudreuil avec Papyrus St Jean. Plus tôt au printemps il gagnait avec Philomène de Grandry sur le CSI*** de Vejer de la Frontera. Quand Reynald est sur scène pour la vitesse le chrono peut trembler. C’est ce qu’on appelle l’expérience.