Cassandre Marais remporte l'Amateur Gold Tour de Jardy
lundi 16 septembre 2019

Cassandre Marais et Night Shot AGT Jardy 2019
Cassandre Marais et Night Shot, sa grise de 12 ans avec laquelle elle tournait en complet. © Claude Bigeon

Dimanche 15 septembre, le jumping international de Jardy offrait un programme sportif conséquent avec notamment une étape de l’Amateur Gold Tour. Le Grand Prix Esthedem (125) qui affichait 32 couples au départ de la 14e étape de ce circuit, conçu pour les licences amateurs, est remporté par Cassandre Marais associée à Night Shot, la plus rapide des six barragistes. Elle devance Jessica Aellen/China du Lunain, Virginie Marce Beissy/Cancun de Cana Z, Sophie Scalie/Tangaroa du Ty, Estelle Dion/Voyou du Luc puis Marie Jakob/Balandine de Vanou. Mais, qui est Cassandre Marais ? Retour avec elle sur son parcours.

Est ce que vous pourriez nous expliquer qui vous êtes et quel est votre parcours équestre ?

J’ai 28 ans et je suis enseignante d’équitation aux Sables d’Olonnes, au centre équestre de Sauveterre, une structure familiale (achetée en 2005) gérée avec mes parents et ma sœur. Avant, le saut d’obstacles, j’ai eu un parcours en complet, de 14 à 25 ans, jusqu’au trois étoiles. J’ai évolué avec Night Shot jusqu’à ce niveau. J’ai été championne de France poney à 12 ans en D3 Ponam et il y a 5 ans, j’ai été 7e du championnat de France des 7 ans. Je me suis convertie au CSO il y a trois ans et j’ai abordé les 140 depuis décembre 2018 avec ma licence amateur.

Parlez nous de votre couple avec Night Shot...

Nous l’avons achetée à 4 ans, tout juste débourrée. Puis je l’ai formée avec l’aide de mes parents et de mon coach Pierre Beaugeard, instructeur à La Baule. C’est une jument de 12 ans qui a beaucoup de cœur. Elle est très compétitrice. Pendant le week-end de Jardy, elle a évolué progressivement. Vendredi, elle fait un beau tour et termine 9e, puis hier elle était quatrième.

Que pensez vous de l’Amateur Gold Tour ?

En fait, j’ai gagné le CSI Amateur 125 de Royan, avec un autre cheval de l’élevage familial : Toad’Hall du Marais (vendu en Espagne depuis, ndlr), sans savoir qu’il s’agissait d’une étape de l’Amateur Gold Tour. Lors de l’étape de Deauville, je termine sixième. Ainsi avec deux étapes, j’étais 5e ex-aequo du classement après Le Mans. Je suis venue à Jardy avec l’idée de décrocher une qualification pour la finale d'Equita'Lyon. L’objectif serait, pourquoi pas, de remporter la finale de Lyon. Je trouve ce circuit très sympa car il permet d’évoluer sur de beaux concours et de voir de bons cavaliers professionnels. Cette saison, je prépare aussi le championnat (130) de France des enseignants à Saumur avec Night Shot, mais dans l’avenir je souhaite évoluer sur 140-145 et prendre une licence Pro.