Ch-Eu Strzegom : médaille de bronze pour Ilona !
dimanche 18 août 2019

Ilona Mezzadri Callas Rezidal Z
Avec cette médaille de bronze à Strzegom, Ilona Mezzadri et Callas entrent dans le cercle très fermé des couples de saut d'obstacles médaillés en individuel ! © Guillaume Levesque

« Je suis super fière, Callas m’a tout donné ». Ilona Mezzadri est rentrée en Pologne dans le club retreint des cavaliers français à Poney à avoir décroché une médaille individuelle aux championnats d’Europe de CSO.

Quel marathon pour ces jeunes cavaliers et ces poneys incroyablement généreux que ce championnat individuel de saut d’obstacles ! Et que de rebondissements, de surprises, de nerfs à vif qui résistent… ou pas au stress du succès qui se rapproche ! 

L’Irlandais Max Wachman, pour être le seul cavalier à n’avoir pas fait tomber la moindre barre des 5 parcours des championnats d’Europe de CSO, est passé de la deuxième marche du podium l’an dernier à la première cette année. « J’ai 15 ans, mais 16 en décembre prochain, donc pour moi, les poneys, c’est terminé », sourit des yeux ce jeune à la veste verte et au talent incontesté qui a fait montre tout au long de la compétition d’une équitation maîtrisée, fine et sereine. « C’est mon frère cadet, Tom, qui récupèrera ma ponette Cuffesgrange Cavalidam ». En effet, cette fabuleuse petite-fille de Quidam de Revel, qui a laissé 40 cm de marge sur à peu près chacun de ses sauts, rejoindra la selle de celui qui, cette année à Strzegom, après avoir été sacré champion d’Europe par équipe avec son frère, s’est classé 13e ex-aequo avec le poney français champion d’Europe 2018 pour la Suède, Océan des As, loué pour lui cette saison. 

Les médailles d’argent et de bronze ont été distribuées à l’issue d’un barrage entre la Britannique Hollly Truelove aux rênes de l’étalon Français de Selle Rexter d’Or (par Dexter Leam Pondi et la Selle Français Neige d’Or par Elf d’Or) et de la Française Ilona Mezzadri associée à sa crack jument Zangersheide, Callas Rezidal Z. Holly, partie en premier, a déroulé en bon Anglaise un parcours sur les chapeaux de roue sans la moindre pénalité… au point de bousculer fortement de son train-train de galop à 4 temps, voire parfois de son petit trot à moitié amblé dans les deux dernières foulés, notre beau Rexter national ! Le couple a paru difficilement battable. Mais c’est sans compter sur l’esprit combatif d’Ilona qui a tenté le tout pour le tout… et a finalement raté son barrage en mettant deux barres à terre. Mais la charmante, lucide et sympathique élève d’Eric Denarnaud de conclure dans un très bon esprit, le sourire jusqu’aux oreilles : « J’ai essayé de tout donner, c’est le jeu de la compétition ». Notons que Holly et Ilona ont déroulé sept tours en Pologne : la première épreuve qualificative individuelle de jeudi comptant aussi pour le championnat par équipe, puis les 2e et 3e manches quasi identiques suivies du barrage du championnat par équipe de vendredi, les deux manches de la finale individuelle d’aujourd’hui dimanche et enfin le barrage ! 

Les Allemands Bo Chiara Gröning et Magnus Schmidt sont 4e ex-aequo avec, pour la première, championne d’Allemagne en titre, la formidable Ponette de Selle Allemande Chessy 18, et pour le second, la géniale jument danoise grise fille de Cartani, An Angel ; mais nous pourrions citer les classés jusqu’au moins la 15e place tant la qualité des poneys, particulièrement relevée cette année, est fabuleuse jusque dans la bonne première moitié du classement de la finale individuelle. 

C’est finalement Emma Meric et Venise des Islots, engagées en individuel, après avoir signé un surprenant sans-faute en première manche suivi d’un parcours à 8 points pour un total championnat de 24 points qui les placent à la 20e place ex-aequo, qui ont formé le second meilleur couple français du championnat individuel. En effet, Pauline Scalabre (Sligo de Mormal) a conclu sa finale, commencée avec 8 points, sur une élimination. Elimination également pour Jeanne Hirel, bien partie dans la première manche avec Armène du Costilg jusqu’au triple, mais qui a dû abandonner la compétition devant cet élément… pour cause de selle tournante !! Explication d’Olivier Bost : « La ponette a perdu de l’état pendant le concours »… Enfin, Romane Orhant, après deux barres à terre dans la première manche sur Quabar des Monceaux, a abandonné dans la seconde après avoir fait tomber une nouvelle barre puis s’être arrêtée devant un oxer. Pour le sélectionneur national, « le poney a peut-être souffert un peu de la chaleur : il était assez mouillé au paddock avant de rentrer en piste ». 

Deux médailles de bronze, par équipe et en individuel, en CSO : on signerait bien pour ça chaque année.