Ch-Fr Cavalières : Léonore craque, Mélie l'emporte
dimanche 23 juin 2019

Melie Gosa et Alouette d'Eole Championnat des Cavalières Fontainebleau 2019
Melie Gosa et Alouette d'Eole © FFE/PSV

A l'issue des deux manches de la finale du championnat réservé aux meilleures amazones, c'est finalement la cavalière d'Alouette d'Eole, Mélie Gosa, qui l'emporte avec 0,25 points. Elle devance Joaly Magloire avec Tentation des Parts (4,02 points), couple également double sans faute dans cette finale, et Léonore Laville, en tête jusqu'à la fin, mais qui commet malheureusement 8 points de pénalité en deuxième manche (8 points).

Les amazones se sont élancées dès midi, ce dimanche, sur le Grand Parquet de Fontainebleau, pour en découdre dans le cadre d'une première manche technique. Le un, un vertical en montant, a porté préjudice à plus d'un couple, comme le double, oxer - vertical situé en numéro 4. Pas facile non plus la ligne rivière - vertical en descendant, qui n'a pas fait les affaires de Soline Aubry, 4e du provisoire, aux rênes de l'excellente Fredrike : désireuse de rééquilibrer en douceur sa monture, la cavalière l'a, malgré elle, arrêtée devant l'obstacle. Le couple n'écopera finalement que de 6 points de pénalité. 

A l'arrivée de cette première manche, seules quatre cavalières parviennent à se sortir des embûches : Alice Chalier et Apriori d'Yvmane, 23e du provisoire, parviennent à grapiller quelques places. Insuffisant cependant pour se retrouver dans le top 10, mais une performance à saluer… Parmi les meilleurs couples, Joaly Magloire, 5e du provisoire avec Tentation des Parts, réalise un sans faute, restant sur un score de 4,02 points. Elle gagne ainsi deux places et entrevoit une chance de podium, notamment grâce aux 6 points de Soline Aubry et aux malheureux 12 points d'Anastasia Popovici et Start Bearn, qui font dégringoler le couple dans le classement. En revanche, très belles opérations des deux leaders  : Melie Gosa/Alouette d'Eole et Leonore Laville/Tanagra de la Roche, totalisant respectivement 0,25 et 0 point depuis le début du championnat, parviennent à accrocher le sans faute. Des performances qui les maintiennent à la 2e et 1ère position, devant Joaly Magloire, 3e avec 4,02 points et Margaux Bost qui, avec un point de temps dépassé, passe de la 10e à la 4e place (6,46 points). 

La seconde manche a vu beaucoup plus de couples réaliser un parcours sans faute. Dans le top 6, Juliette Faligot et Soline Aubry parviennent à l'accrocher, tandis que Margaux Bost commet 4 points de pénalité. Joaly Magloire, 3e du provisoire, réitère elle aussi l'exploit de la première manche, s'assurant d'une place sur le podium. La talentueuse Melie Gosa, sans faute en première manche, parvient également à ne pas toucher une barre et s'assure au moins d'obtenir l'argent. La pression pèse ainsi sur les épaules de Léonore Laville, en tête du championnat depuis le début. Sans doute un peu trop : la cavalière du Centre-Val de Loire, qui n'avait jusque là pas touché une barre, sort de piste avec 8 points de pénalité, s'emparant du bronze et laissant Melie Gosa et Joaly Magloire sur les deux plus hautes marches du podium de ce championnat de France. 

"Alouette donne tout en piste, elle est extraordinaire", indiquait Mélie Gosa, suite à la remise des prix. "Mes parents ont eu l'occasion de l'acheter en début d'année de 6 ans, elle avait fait un peu de cycles classiques. J'ai commencé avec elle les Formations 3 et puis j'ai fait un peu de CSI1*." Originaire de Provence, la cavalière de 20 ans est installée aujourd'hui chez Raphaël Goehrs, à Bazainville, et se forme pour devenir professionnelle et enseigner. "Cela fait trois ans que j'ai Alouette et j'espère aller le plus loin possible avec." Joaly Magloire, 24 ans, participait elle aussi à son premier championnat des Cavalières. "Ce n'est pas mon métier, je fais ça par passion et ce n'est vraiment que du bonheur. Je connais maintenant Tentation par cœur, je la monte depuis qu'elle a 5 ans. Je suis vraiment ravie, j'ai monté sans pression et je suis vraiment contente de ma remontée." Quant à Léonore, forcément un peu déçue, elle reste fairplay et très satisfaite de son championnat. "Tanagra a été extra, il a vraiment tout donné mais j'ai fait des erreurs techniques que je n'aurais pas dû faire aujourd'hui ! On a fait un beau championnat, j'aurais aimé l'or mais c'est déjà très bien. Et puis, j'ai vraiment un super cheval ! "

Les résultats complets ICI