Ch-Fr Pro 1 : bouleversements...
vendredi 21 juin 2019

Championnat de France Pro 1 CSO Fonainetbleau 2e manche
Les quatre cavaliers sans faute font lors de la deuxième manche du championnat Pro 1 font une remontée fulgurante au classement provisoire © Béatrice Fletcher

Cette seconde étape du championnat pro 1 CWD, qui se courait au barème A, a généré un bouleversement du classement provisoire d’hier.

Le leader après la chasse, Thibault Lacrevaz, encaisse trois fautes de Vincy de beau Présage qui le pénalisent de 12 points et le relèguent en 16ème position… Cédric Hurel, 2ème au provisoire lors de son entrée en piste avec Aladin des Brimbelles, laisse deux barres au sol et recule en 12ème position. Olivier Charret perd sa 3ème place au provisoire suite à 4 points de Serpentine, et rétrograde en 5ème place, de même que Valentin Marcotte, 4ème hier, qui se retrouve 6ème

En revanche, les quatre cavaliers sans faute font une remontée fulgurante au classement. Baptiste Bohren, aux commandes de A Toi de Prim, signe un très beau sans faute et totalise 0,78 points. Basé à Châlons en Champagne, le cavalier spécialisé en jeunes chevaux, associé à des éleveurs de la région, est à la tête d’un effectif total de vingt-cinq équidés. Il l’explique « J’ai eu la chance de pouvoir garder cette jument-là, elle est née et appartient à la monitrice qui m’a mis à cheval, Amandine Lorrain, elle était championne à 5 ans, elle remportait le CIR à 6 ans, le grand prix des 7 ans à Fontainebleau, en 2018 elle a fait deux grands prix 2* sans faute. J’ai aussi son frère qui a 7 ans, Charming Boy, qui est prometteur aussi mais un peu plus tardif. C’est un honneur et un bonheur de monter cette jument et que l’on m’accorde la confiance. » 

La 2ème place revient à Claire Fontanel, associée à Vol de Nuit Batilly, suite à un sans faute qui lui vaut un score total de 1,26 point. Installée au nord est de Lyon, Claire dirige sa propre écurie avec sa mère Kirsten, en se spécialisant sur l’élevage (KRF) et les jeunes chevaux. « Nous avons acheté Vol de Nuit à 3 ans, je le monde depuis qu’il en a 7. L’année dernière, j’étais 3ème du championnat des cavalières, je suis très contente d’être déjà double sans faute, c’était une bonne épreuve. Je travaille avec mon conjoint Adrien Bern, cavalier de dressage, et sur les concours avec Tony Condé Ferreira qui m’a bien aidé cet hiver. On fait une bonne équipe. » 

La 3ème place est pour Benjamin Barbot, 30 ans, qui termine cette deuxième manche avec 1,38 point associé à Amaretto du Surgeon, 9 ans. Basé dans l’Eure, au Bec Hellouin, où sa mère Françoise continue toujours son activité, il gère en parallèle 25 chevaux de sport et une dizaine de chevaux d’élevage.  « Amaretto est un cheval que j’ai fait acheter à un propriétaire à 7 ans. Il a commencé les 150 en avril et s’est classé à chaque fois. C’est pourquoi j’avais demandé les Pro Elite mais cela m’a été refusé par la DTN. Ce n’est pas un championnat de dépit, je suis hyper content d’être là, et cela se passe plutôt pas mal. »

Le quatrième de cette seconde phase, également sans faute, est Wilfrid Prud Homme, en selle sur Une Sauterelle.  Venu de Châteauneuf du Pape, près d’Avignon, le cavalier gère une écurie d’une trentaine de chevaux de sport. « Je n’ai que cette jument à ce niveau, je suis ravi, c’est mon premier Pro 1 » commentai-il.

Prochain rendez vous pour les Pro 1, dimanche à 9 h sur le terrain d’honneur

Résultats complets ICI