Championnats PACA : Massard Pierrot / Pierrot Massard
mardi 19 novembre 2019

Julien Massard
Julien Massard a bien tenter de tenir tête à Wilfird Pierrot sur le championnat, mais a du lui laisser la première marche du podium © One Shot Equitation

Le cavalier azuréen Julien Massard s'est imposé dans les deux Grand Prix Pro2 Volvo et Equinoxe à Marseille Pastré devant l'Aixois Wilfrid Pierrot qui remportait tout de même le championnat Provence-Alpes-Côte d'Azur, après avoir gagné la chasse. Les deux cavaliers terminaient leurs 3 parcours sans une barre à terre, tout comme Karenn Verdez, 3ème du Grand Prix et également 3ème du Championnat.

Le Grand Prix 1,35m se courait au barème Super 10 et seuls 5 des 47 partants terminaient à l'heure le parcours d'Erwin Cordier. Julien Massard, qui avait qualifié deux juments bouclait sans pénalité le barrage avec C'est Magic, qui terminait avec son point de la première manche à la 5ème place. Le cavalier du Domaine de Barbossi faisait ensuite le tour parfait avec Bueno de la Fosse dans un temps que Wilfrid Pierrot, dernier à prendre le départ en selle sur Varushka des Ibis, n'est pas parvenu à améliorer. « J'ai raté mon départ sur le 1, je n'ai pas trouvé de foulée en avançant et je n'ai pas réussi a rattraper le retard. Je suis venu à Pastré comme d'habitude avec beaucoup de plaisir pour profiter de la qualité de la structure et de l'organisation. Le fait que ce soit l'occasion de relancer le championnat du Midi était une motivation supplémentaire car c'est un événement qui tenait une place importante dans la saison à l'époque où j'ai démarré ma carrière sportive et cela m'a rappelé de très bon souvenirs. J'avais emmené Varushka, une jument de 10 ans qui m'a été confiée pour sa commercialisation, qui est très régulière et sur laquelle on peut compter pour aligner des sans-faute. Elle ne m'a pas déçu et après avoir gagné la chasse elle m'a permis de finir ce championnat avec un score vierge et de remporter le titre. J'espère que ce Championnat perdurera dans les temps à venir et retrouvera la place qu'il n'aurait jamais dû quitter dans le paysage équestre provençal », commentait Wilfrid Pierrot.

Julien Massard, victorieux dans les deux Grands Prix en compagnie de Bueno de la Fosse, reste sur la 2ème marche du podium. «Wilfrid est allé vraiment vite dans la chasse, mais je suis ravi des résultats. Bueno a remporté les deux Grands Prix, C'est Magic est classée aussi et Cookie a très bien sauté, juste une toute petite faute sur la rivière. C'est une chance de pouvoir monter de si bons chevaux et je remercie Pierre Rollin et l'Etrier de Barbossi pour leur confiance. Félicitations aux organisateurs d'avoir relancé ce championnat, en espérant que ce sera reconduit les prochaines années. » Karenn Verdez, autre cavalière azuréenne a également accompli trois parcours sans pénalité. 15ème à l'issue du barème C, sa régularité a payé et elle se hissait sur la 3ème marche du podium. « Nous avons eu de belles épreuves, avec un beau plateau. Le niveau dans la région a nettement augmenté, le Sun Tour y est pour beaucoup, et lorsque nous sommes en concours dans d'autres régions nous sommes au niveau. » Avec un point au compteur, Caroline Bittan parvenait au bout de la 2ème manche sans pénalité et terminait 4ème. Sylvain Poncet faisait de même en compagnie de Vandy Vert et prenait la 6ème place. 

La veille sur 1,30m Arnaud Chiavassa a tenu la tête un bon moment aux commandes de Sacripan Courcelles, avant le passage du couple double vainqueur, Julien Massard / Bueno de la Fosse. Wilfrid Pierrot et Varushka terminaient 3èmes. Julien était également 4ème avec Cookie des Forets et Wilfrid 5ème en compagnie de Chic de B'Neville. 

Coté Amateurs

Les amateurs n'avaient que 2 étapes à courir, un barème C samedi et le Grand Prix dimanche.

Vainqueur du Grand Prix Am Elite / sur 1m30, Benoit Casso remporte également le championnat devant Zoé Lehoux et Damien Gallet.

En catégorie Am1/ Equipe le champion régional est Enzo Vernier devant Julie Nicolaou et Léa Bonifaccino Giraud.

Le Grand Prix et le titre Am2 / Antarès reviennent à Marie Lou Mounier. Nicolas Aimar et Marie Charlotte Barnel complètent le podium.