Clément Gras, LE sans faute de la victoire
dimanche 05 mai 2019

Clément Gras et Volga d'Altenbach, vainqueur du Grand prix Jeunes Cavaliers © Béatrice Fletcher

Dans cette ultime épreuve qui venait clôturer ce CSIO Jeunes 2019, 36 couples étaient au départ.

Le scénario de ce Grand Prix aura été pour le moins insolite. Clément Gras, aux rênes de Volga d’Altenbach, 10 ans, qui passait en 5ème position, ouvre le compteur des sans-fautes, alors que le jury enregistre presque une vingtaine de pénalités de temps, des scores plutôt lourds et inhabituels, comme ceux de Lara Tryba/Rosa du Cosel (17 pts) , Laura Breyton/ Farouk de la Pomme (16pts), Romain Xhemal/ Ciesto Vd Vogelzang Z (24 pts) voire des éliminations et abandons, comme celui de Cyrielle Deboffle/Uraeus Maoucha

Malgré un plateau de chevaux et cavaliers très relevé, aucun cavalier ne vient rejoindre Clément sur la liste des sans faute.  Le jeune homme empoche donc la victoire sans avoir dû disputer un barrage. « En passant au début, je n’ai pas subi la pression des autres, le parcours m’a semblé plutôt normal à la reconnaissance. » Clément avait préparé ce CSIO à Saint Tropez la semaine dernière, et avait été satisfait de Volga d’Altenbach. « Depuis le début de la saison, elle monte en puissance, elle fait régulièrement des sans fautes, voire un quatre points sur 145. Ce week end, elle n’a pas fait tomber une seule barre. Mon père Reynald l’avait achetée aux ventes Fences à l’âge de trois ans. Nous l’avons débutée, et ensuite Jeremy Le Roy l’a formée à 6 et 7 ans, je l’ai récupérée en fin d’année des 7 ans, j’ai sauté mes premiers parcours à 145 avec elle dans son année de 8 ans. Elle a beaucoup de sang, elle est très respectueuse, et toujours très froide dans sa tête. L’année dernière elle était blessée, elle est revenue dans le courant de l’hiver, c’est la première saison que je fais réellement avec elle. » Une victoire de bon augure pour Clément, 19 ans, qui poursuit ses études en vue d’obtenir un Bachelor dans une école de commerce (ESG) à Aix en Provence où son père a des écuries avec une dizaine de chevaux, essentiellement jeunes. « J’arrive à monter tous les jours, j’ai toujours cumulé les études et les chevaux. »

Eric Muhr, installé au tout proche Haras des Templiers, et qui apporte son soutien à Clément de temps en temps, le commentait « Le parcours est très bien fait mais il comprend des subtilités comme un départ sur une barre de Spa avec un oxer très carré derrière, un vertical près de la porte qui a fait pas mal de fautes, et un triple en fin de tour qui occasionne toujours des efforts sur des chevaux parfois un peu fatigués par la longueur du parcours et les dimensions du terrain. Le temps est calculé un peu court. » Olivier Bost le soulignait, « Clément est une excellente recrue, il a été 4ème au championnat d’Europe junior voilà 4 ans. » 

La 4ème place revient à Mélie Gosa, en selle sur Alouette d’Eole, qui termine avec 4 points. La jeune fille, qui monte sa jument depuis trois ans, la qualifie d’extraordinaire. Basée dans les Yvelines chez Raphaël Goehrs, pour lequel elle travaille, Mélie se disait ravie d’avoir participé à ce concours, et notamment d’avoir couru sur le terrain d’honneur en herbe, et souhaite continuer à progresser, avec l’espoir d’aborder les 3* en fin d’année.  

Alex Carlet/Sanga du Garret, se classe 5ème avec un score de 4 points légèrement plus lent. « Ma jument a très bien sauté, j’ai juste rajouté une foulée sur une ligne dans la descente, elle est arrivée un peu près, d’où la faute, je n’aurais pas dû, sinon elle a fait tout le reste très bien. » A part la 1ère manche de la Coupe des Nations, où il encaissait 16 points avant de se rattraper avec un très beau sans-faute, Alex conservera un bon souvenir de ce CSIO 2019. 

A noter, sur la carrière des Princes, Romane Michelet s’adjuge la victoire dans le Grand Prix Children aux commandes de Cassina Z, suite à un très beau double sans faute dans un barrage à 8. Belle performance de Cassiopeia Darnet, qui termine 3ème en selle sur Don’t Touch des 4 Vents Z, double sans faute également, tandis que Yael Ezzahir, Lena Pedretti, et Lou Champion bouclent leur Grand Prix dans le Top 10.  

Pour le sélectionneur, le bilan de cette édition 2019 est positif. » En dehors des médailles par équipe dans les coupes des nations, nous avons eu de nombreux classements dans les différentes épreuves, la France a remporté deux grands prix, l’organisation était au point, le chef de piste Gregory Bodo a tracé d’excellents parcours. Nous aimerions simplement que cette catégorie jeunes attire davantage le public bellifontain. » A la décharge des spectateurs qui, il faut le reconnaître, avaient déserté les tribunes, les conditions météo n’étaient pas favorables ce week end…Souhaitons aux organisateurs que le public soit de la partie pour la suite du Spring Break, qui se poursuit le week end prochain avec un CSI1* et 2*.

Résultats complets sur https://online.equipe.com