Clin d’œil handi au jumping de Bordeaux
mercredi 09 février 2011

illustr coupe handi
illustr coupe handi

Evénement toujours avant coureur en matière d’ouverture au handicap, le jumping de Bordeaux avait cette année autorisé une équipe composée de 2 cavaliers aveugles et d’une monitrice Aquitaine, à courir la « Coupe des villes » au côté des cavaliers valides.

Même parcours bien que plus haut qu’en paraéquestre de 20 cm, même classement, mais une  « dérogation » de taille : la présence de cavaliers guides.  Samedi matin vers 9h30 , cette épreuve club accueillait donc en piste sous les couleurs de la Société Hippique de Blanquefort, Salim Ejnani guidé par sa monitrice Typhanie Marguaritas, Laetitia Bernard guidée par Michel Robert, et Alice Rouéda  enseignante de la SHB. Elle et son fantastique poney Rêveur signaient un beau sans faute en ouverture des « festivités » ; quelque secondes plus tard, Laetitia Bernard sur son fidèle alezan au grand cœur Gaspard de l'Espie frôlait la même performance en réalisant un tour fluide et serein, mais assorti d’un petit 4 points sur l’oxer numéro 6.
Plus compliqué, le tour de Salim Ejnani, un peu stressé contrairement à ses habitudes, et surtout victime d’une « mauvaise blague » de son tout bon poney Ivoire qui dérobait le… numéro 9 en bout de ligne.  au final, il y avait 16 points de pénalités au compteur. Si cette expérience a clairement enthousiasmé les membres de cette équipe atypique, il semble qu’elle ait  également séduit un public chaleureux, venu saluer des cavaliers finalement  pas si différents que les autres, mais juste véritablement passionnés.

Commentaires


Dominique A | 09/02/2011 17:22
Bravo au jumping de Bordeaux pour cette organisation. Très beau parcours. Une leçon d'équitation et d'humanité; l'amour des chevaux. Félicitations, Laetitia et Michel Robert, la classe!