Come on to London !
mardi 18 décembre 2012

olympia-stade
Ph. cavadeos

Les dresseurs y sont déjà…bientôt rejoints par les cavaliers de CSO. Pour fêter Noël comme chaque année, tous assurent le show à l’Olympia à Londres.

Comme toutes les vedettes, les cavaliers passent aussi à l’Olympia.Celui de Londres. Dès demain, mercredi, 15h, ils entrent sur scène. Steve Guerdat, le champion olympique, Edwina Tops-Alexander, la meilleure amazone mondiale mais aussi Marcus Ehning, Cian O’Connor, Luciana Diniz ou encore Laura Kraut et son fidèle Cédric. Les stars se succèderont sur la piste jusqu’à dimanche soir.

En point d’orgue, la 7e étape du circuit Coupe du monde programmée samedi à 14h45. Si le leader provisoire, Sergio Alvarez Moya (75 pts) ne devrait pas être présent pour défendre sa pôle position, d’autres tenteront d’engranger des points pour accéder à la finale. Côté français, KevinStaut s’élancera avec Rêveur de Hurtebise HDC. Même si le n°1 tricolore est certain de sa qualification avec 58 points, il tentera d’engranger une deuxième victoire sur le circuit Coupe du monde 2012/2013 après celle obtenue à Stuttgart. A ses côtés, trois autres tricolores. Très en forme, Roger-Yves Bost sera en selle sur Myrtille Paulois. Quatrième du classement provisoire avec 32 points, sa place en finale n’est pas encore assurée.Il tentera d’y remédier ce week-end en Angleterre. Pénélope Leprevost (20e avec 21points) et Patrice Delaveau (3 points) seront eux aussi de la partie respectivement avec Nayana et Nice Stephanie pour la première, Ornella Mail HDC et Lacrimoso HDC pour le second. Mais la Marseillaise sera difficile à faire entendre. Le clan anglais sera fort de ses plus beaux atouts tels que Nick Skelton avec Big Star, le clan Withaker avec John Michael et Robert, mais aussi Scott Brash, Peter Charles, Ben Maher, Guy Williams… Avec 12 représentants, l’étape Coupe du monde de Londres pourrait se clore sur un God Save the Queen… A suivre. Autre temps fort du week-end, le Grand Prix de Londres disputé dimanche à 18h30 permettra aux cavaliers de jouer leur deuxième round anglais.  Et le programme est chargé puisqu’une puissance, une épreuve des 6 barres, une course contre la montre, … sont aussi au programme de ce grand concours. Enfin, nos quatre tricolores ne seront pas les seules vedettes à faire briller le drapeau bleu blanc rouge. Jessica Michel n’a finalement pas fait le déplacement mais Jean François Pignon est bien présent dans la capitale anglaise pour faire apprécier ses talents. Espérons qu’il ne sera pas le seul français à faire lever les foules.

Tous les résultats en cliquant ici!