Comme Il Faut courra son premier championnat à Rotterdam
vendredi 02 août 2019

Marcus Ehning et Comme Il Faut
Marcus Ehning et Comme Il Faut © Scoopdyga

Elle était l'une des dernières nations à se faire attendre mais ça y est : l'Allemagne a annoncé sa sélection pour les championnats d'Europe de Rotterdam.

Le sélectionneur Otto Becker a choisi de miser sur : 

-        Christian Ahlmann et Clintrexo Z

-        Simone Blum et DSP Alice

-        Daniel Deusser et Scuderia 1918 Tobago Z

-        Marcus Ehning et Comme Il Faut

-        Maurice Tebbel et Don Diarado (réserve)

Il y a finalement peu de surprise dans cette sélection puisqu'il s'agit de la même équipe qui a couru la Coupe des nations d'Aix-la-Chapelle il y a deux semaines.

Quasiment intouchables depuis leur victoire dans le Grand Prix du CSIO de La Baule, Simone Blum et DSP Alice ont obtenu leur ticket pour Rotterdam. Même topo pour Daniel Deusser, qui affiche une régularité hors-norme depuis un an. S'il avait le luxe de choisir entre Scuderia 1918 Tobago Z et Jasmien vd Bisschop, deux montures de grande qualité, le cavalier des écuries Stephex a tout de même préféré miser sur le premier, deuxième du Grand Prix aixois, qui comptait déjà une première expérience en championnat après sa 4e place à la finale Coupe du monde de Göteborg cet hiver. A cette même finale, Christian Ahlmann faisait également ses armes avec Clintrexo Z et terminait 14e. L'étalon gris n'a que dix ans mais il a déjà engrangé de de belles victoires en Grand Prix 5*. Il pourra aussi compter sur l'expérience de son cavalier qui a déjà huit échéances européennes à son actif. 

Enfin, la bonne surprise de cette sélection allemande est peut-être la nomination de Marcus Ehning avec son génial Comme Il Faut. Placé un peu plus dans l'ombre de ses camarades d'écurie, Cornado NRW et Prêt à Tout, l'étalon n'avait encore jamais couru de championnat malgré un sacré nombre de classements en 5* et de multiples participations en Coupes des nations. À 14 ans, le bondissant Comme Il Faut pourrait bien marcher dans les traces de sa mère, la fantastique Ratina Z, qui avait été sacrée championne d'Europe à Mannheim en 1997 avec Ludger Beerbaum.