Coupe des Nations à St Gall : cela se présente bien pour les Bleus…
jeudi 02 juin 2011

lummen10-leprevost-topinambour
Pénélope Leprevost et Topinambour © Sylvia Flahaut

Un tirage au sort plus favorable qu’à Rome, une opposition apparemment moins solide, notamment du côté allemand, l’équipe de France après deux tentatives peu concluantes (La Baule et Rome) pourrait retrouver des couleurs sur le « Gründenmoos » de St Gall.

« Sur le papier, nous avons une bonne équipe » accorde Henk Nooren, assez décontracté alors que Pénélope Leprévost s’apprête à entrer en piste avec Mylord Carthago HN (elle bouclera un sans faute sur le parcours initial de cette épreuve avec barrage remportée par le hollandais Leon Thijssen avec Tyson). Puis l’entraîneur enchaîne avec un brin d’humour : « mais c’est vrai, cela fait déjà deux Coupes des Nations que je pense avoir l’équipe qu’il faut… ». Il observe enfin : « Cette fois, il semble que les équipes allemandes et hollandaises apparaissent un peu moins fortes qu’en Italie, mais bon il y a les autres ».
On l’a dit, le tirage au sort est plus favorable qu’à Rome avec un septième rang derrière les USA, le Danemark, l’Allemagne, les Pays Bas, l’Irlande, la Belgique et devant la Suisse et la Grande Bretagne.
Kevin Staut avec Kraque Boom, qui a bien sauté hier, ouvrira le score. Simon Delestre (Napoli du Ry) et Pénélope Leprévost (Topinambour) suivront. Olivier Guillon et Lord de Theize auront la charge de conclure. Assurément une équipe à la hauteur de la tâche sur un terrain de grande qualité, des parcours appréciés signés comme à l’habitude par Rolf Ludi, une météo assez fraîche et donc bonne pour les chevaux. Autant de conditions qui permettent d’espérer reprendre un peu de hauteur au classement général des Coupes des Nations. Après la deuxième étape les Bleus ne se satisfont certainement pas d’un sixième rang  (6 pts) derrière les Irlandais (16 pts), les Belges (14), Les Hollandais (13,5) les Allemands (10), les Anglais (9) et ce juste devant les Américains (5,5) et les Danois (2) qui patinent depuis leur retour en première ligue.
A ce propos il conviendra de se méfier des Suisses, relégués l’an passé de la première Ligue, mais qui concourront, pour la gloire, sur leur terrain. Steve Guerdat, Werner Muff (Kiaon, Janika Sprunger (Uptown Boy) et Pius Schwizer aiment leur public qui le leur rend bien !