De nouveaux chevaux pour Wilfrid Pierrot
jeudi 19 septembre 2019

Wilfrid Pierrot et Equita
Wilfrid Pierrot et Equita © Let Me See Photographies

Ses chevaux de tête ont à nouveau changé, mais Wilfrid Pierrot et ses nouvelles montures se sont rapidement trouvés. Pour la première étape du Meyreuil Tour, le cavalier a été seul qualifié pour le barrage du Grand Prix 135 et termine ainsi premier ex æquo avec lui même.

La première étape du Meyreuil tour se déroulait du 12 au 15 septembre au Haras de la Buissonne où les 561 engagés ont eu le plaisir de profiter d'un sol entièrement retravaillé.

Le Grand Prix comptait 16 partants dont les nouvelles recrues de Wilfrid Pierrot, Equita Coupertina et Varushka des Ibis, deux juments de 12 et 10 ans arrivées dans ses écuries dans le courant de l'été. « Varushka a été classées sur 1m40 à Nice lors de notre premier concours ensemble, et Equita a remporté le GP Pro1 du Sun Tour aux Arcs sur Argens, c'est allé assez vite entre nous ! Elles rejoignent Coquerie, un cheval confié par l'Elevage de La Coquerie,  dans le piquet des chevaux de tête. Il était de repos ce week-end après sa victoire dans la 140 la semaine passée à Montpellier Grabels et s'il n'est pas vendu d'ici là il ne va pas tarder à courir sur 145. Même objectif pour les juments... » Le parcours de ce Grand Prix dessiné par Jean Pierre Cosnuau a piégé Marie Laure Gianni Lassale et son fidèle Tandem du Murier. « Pour un centième de point nous sommes privés de barrage, mais avec la chaleur, la 3ème place derrière Wilfrid me convient. Je suis fière de Tandem, que je monte depuis qu'il a 3 ans et qui est aujourd'hui très régulier à ce niveau. » Yann Guenoden et Stéphane Antoniotti étaient eux aussi privés de barrage pour temps dépassé, plus rapide, Yann terminait 4ème alors que Stéphane sortait du classement !

Deux autres Grands Prix Pro2 sur 1m30 se couraient vendredi et samedi. Vendredi sur le barème à temps différé, Bruno Rocca s'imposait en compagnie de Lord des Douces, un cheval que Philippe Skalli (Etrier d'Aubagne) a fait naître. Benjamin Négron est passé tout proche de la victoire à onze centièmes près avec Victoire d'Azur tandis que Stéphane Antoniotti terminait 3ème en compagnie de Trovatore des Isles. Solène Voland les accompagnait à la remise des prix où ils n'étaient que 4 car Bruno et Stéphane étaient également 6ème et 5ème avec leurs autres chevaux.

Samedi le cavalier de l'Etrier d'Aubagne se faisait une place au sein de la team Pierrot, derrière Véronique Garin et sa Taganelle du Moulinet qui avaient effectué un parcours imbattable (et pas battu) et devant Wilfrid et Maxime Pierrot. Claire Brunet était également à la remise des prix, sans pénalité avec Upsilon du Sornin à la 5ème place.

Coté Amateurs

L'organisation a mis des moyens importants pour attirer les amateurs en augmentant le montant des dotations et notamment dans l'Amateur Elite où 1200€ étaient en jeu. 33 couples, un nombre conséquent pour cette catégorie, étaient engagés. L'épreuve se courait avec barrage, et cinq couples ont passé le premier cap sans encombre. Parmi les couples qui ont récidivé en deuxième partie, la victoire est revenue à Coralie Genin qui était la plus rapide sur Audace des Seigneres. 

Deux Grands Prix Amateur 1 étaient au programme. Lila Lartisien s'est imposée devant Mélanie Elliot sur 1m20 et Cédric Petit a remporté la 115 sur son fidèle Sympa de la Brosse.