Denis Lynch pour la dernière
dimanche 27 mars 2011

Hertogenbosch 2011- Denis lynch
Denis Lynch et Abbervail Van Het Dingeshof © Jean Bougie

Le cavalier irlandais s’est imposé dans le Grand Prix Coupe du monde d’Hertogenbosch, et obtient ainsi son billet pour Liepzig.

Le dernier Grand Prix Coupe du monde avant la Finale de Leipzig a réservé son lot de difficultés et de sans-fautes. 40 couples s’y élançaient cet après midi à Hertogenbosch. Pour ce parcours, l’ultime étape du circuit Rolex 2011, Louis Konickx, le chef de piste a imaginé plusieurs distances courtes comme celle entre les deux derniers du triple n°12 ou celle entre l’oxer jaune et le vertical n°6 Mercedes. Les barres sont alors un peu toutes tombées, celle du triple particulièrement. Ouvreur de l’épreuve, Piet Raijmakers Jr réalisait un tours parfait. Alors trop facile le parcours ? Les scores suivants laissaient penser que non. 12 pts pour Pilar Lucrecia Cordon et Nuage Bleu, élimination de Leon Thijssen, chute de Nina Fagerstrom… Michel Robert et Kellemoi de Pepita, premier couple tricolore à prendre le départ se faisaient piéger par l’oxer n°7, en fin de diagonale et sortent de piste avec 4 points. Même sort pour Albert Zoer et Sam. Après avoir remporté les deux grosses épreuves des jours précédents, les chouchous du public restaient à la porte du barrage pour une barre sur le vertical n°2. Il faudra alors attendre 14 passages pour voir les choses évoluer. Les cavaliers auraient-ils trouvé la clé du parcours ? Assurément. Vincent Voorn d’abord, suivis immédiatement par Robert Smith, René Lopez et Maline Baryard Johnsson. 13 couples encore allaient s’inviter au barrage. Parmi eux, Simon Delestre et Couletto. Mais avec 4 points, ni Pénélope Leprevost, ni Kevin Staut ne seront de la partie.

Ils étaient donc 17 concurrents qualifiés pour le barrage. Il a donc fallu courir pour décrocher le titre. A ce jeu, c’est l’Irlandais Denis Lynch qui sera le plus fort. En selle sur Abbervail van het Dingeshof, il a devancé de quelques centièmes le trio néerlandais composé de Jeroen Dubbeldam avec BMC van Grunsven Simon, d’ Eric van der Vleuten avec VDL Groep Utascha, troisième, et enfin de Piet Rajmakers Jr avec Van Schijndel’s Rascin, quatrième. Simon Delestre suit à la 5e place grâce à un barrage sans pénalité, très propre.

Point sur le classement

Si Kevin Staut est toujours en tête du classement Rolex Coupe du monde, bonne opération pour Denis Lynch qui s’offre son ticket pour Leipzig.  A voir le classement avant la finale :

1.  Kevin Staut FRA        -  96
2.  Meredith Michaels-Beerbaum GER -  90
3.  Rodrigo Pessoa BRA      -  85
4.  Rolf-Goran Bengtsson SWE    -  73
5.  Billy Twomey IRL        -  69
6.  Ludger Beerbaum GER      -  66
7.  Sergio Alvaez Moya ESP      -  61
8.  Jeroen Dubbeldam NED      -  55
9.  Malin Baryard-Johnsson SWE    -  55
10.  Simon Delestre FRA      -  54
11.  Philipp Weishaupt GER      -  50
12.  Edwina Alexander AUS      -  50
13.  Christian Ahlmann GER      -  49
14.  Luciana Diniz POR        -  48
15.    Denis Lynch IRL        -  47
16.  Lars Nieberg GER        -  47
17.  Harrie Smolders NED      -  43
18.  Pius Schwizer SUI        -  43
19.  Marcus Ehning GER      -  41
20.  Marco Kutscher GER      -  40