Direction l’Arabie saoudite pour Gain Line
lundi 29 juillet 2019

Pénélope Leprévost Gain Line
Pénélope Leprévost et Gain Line au Paris Eiffel Jumping 2018 © Eric Knoll

Décidément, il semble bien difficile pour Gain Line de trouver chaussure à son pied. Le hongre a une nouvelle fois changé de cavalier et il a rejoint ce week-end le piquet d’Abdullah Al Sharbatly.

Le cheval de 13 ans fait désormais partie des écuries d’Abdullah Al Sharbatly qui désire compter sur lui pour se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo, comme l’a confié le Saoudien à Stud for Life. Le cavalier a aussi fait l’acquisition de Beau Limit, un hongre bai ayant évolué sous les selles d’Edward Levy et David Will.

Ce n’est pas moins que le troisième changement de cavalier que subit Gain Line cette année. Débutant sa saison sous la selle de son propriétaire ukrainien Oleksandr Onyshchenko, il avait ensuite évolué en mai avec Tobias Meyer. Sous couleurs allemandes, il terminait d’ailleurs 2e du Grand Prix 3* du CSI de Nörten-Hardenberg. En juin dernier, il apparaissait au CSI 4* de St Tropez en compagnie d’Ulrich Kirchhoff pour l’Ukraine. Pour rappel, Gain Line perçait au plus haut niveau avec Simon Delestre en 2017 avec lequel il terminait 3e du Grand Prix de Bordeaux en février 2018. Il était ensuite passé dans les écuries de Pénélope Leprévost pendant quelques mois. Avec l'amazone, il remportait le Grand Prix d’Ascona en juillet dernier.

Le nouveau couple a fait ses débuts en compétition ce week-end au CSI 2*-W de Riga en Lettonie. Vendredi, il remportait une vitesse à 1,40m et terminait dimanche à la 4e place du Grand Prix Coupe du Monde.