Edwina et Itot, la revanche !
dimanche 30 novembre 2008

bruxelles8-alexander-itot
Edwina Alexander et Itot du Chateau © www.scoopdyga.com

Dauphins littéralement effacés dans le TOP-Ten dans par le charisme de notre showman français, Michel Robert, Edwina Alexander et Itot du Château triomphent avec brio dans l’Audi Grand Prix. Retrouvez sur cavadeos.tv les ITV d'Eric Lamaze et du meilleur français du GP Philippe Rozier

Et pour faire la différence la constance ne suffisait pas il a fallu aller vite, très vite. « Il n’y a pas vraiment de choix à faire dans les lignes », commentait Julien Epaillard après la reconnaissance. Effectivement, deux sans faute après trois partants, le barrage s’annonçait peuplé ! Non moins de douze concurrents, dont deux des six français, Kévin Staut/Le Prestige Saint Loi et Philippe Rozier/Randgraaf, seront en lice.

Au fil des passages, le vase de cristal (le trophée bruxellois) est passé virtuellement de mains en mains. Deuxième en lice, le régional de l’étape, Philippe Lejeune et son puissant Vigo d’Arsouilles (un Nabab de Rêve bien sûr… ils étaient d’ailleurs le père de quatre chevaux dans le GP !) mettent le turbo avec succès et la pression par la même occasion. Sans faute en 36, 88 secondes (4e). Jos lansink/Valentina (5e), Nick Skelton/Transmission (6e), ne feront pas mieux. Avec la fluidité de Marcus Ehning, son efficace gravure, Sandro Boy (3e) godille sans heurt et améliore le chrono de 82 secondes. Huitième au départ, l’Australienne s’élance sans hésiter dès le n°1. Vitesse, précision, tout y est. Le petit alezan répond présent une fois de plus. 35, 52 ! Un défi difficile. Marco Kutscher et Cash le relèvent. Mais il leur manquera une demi-foulée, 35, 99. Tous les paris se jouent entre la compagne de Jan Tops et le champion olympique. Le canadien n’a pas le choix, il doit tenter le tout pour le tout. L’autre « petit » de ce Grand Prix, Hickstead (7e), prend de la foulée, avale le n°1 mais le n°2 aura raison de sa soif de victoire. Nos français Philippe Rozier/Randgraaf (8e) et Kevin Staut/Le Prestige Saint Loi (10e) se classent eux tout de suite après avec une petite faute au compteur.