Equidia se prépare pour Lexington
jeudi 02 septembre 2010

gualde-boudra
Céline Gualde et Kamel Boudra © Claude Bigeon

La chaine du cheval qui existe depuis dix ans va couvrir ses troisième Jeux équestres mondiaux. Après Jerez (2002), Aix-la-Chapelle (2006), voici Lexington dans l’Etat du Kentucky aux Etats-Unis.

Du 25 septembre au 10 octobre, huit disciplines seront au programme avec dans l’ordre : le reining, l’endurance, le dressage, le concours complet d’équitation, le saut d’obstacles, la voltige, l’attelage et le para-équestre (qui apparaît pour la première fois au programme des Jeux équestres mondiaux).Le dispositif mis en place par Equidia pour couvrir l’événement repose sur une petite équipe sur place composée de deux journalistes, Céline Gualde, Kamel Boudra et du staff technique Fanny Hubart-Salmon et le cameraman François-Xavier Busnel. A Paris, Yann Fournis supervisera l’équipe rédactionnelle dont fera partie Mehdi Jedraoui. Au total une quinzaine de personnes seront mobilisées à Paris.

Du 25 au 10 octobre, la chaine permettra de suivre l’intégralité des épreuves. Tout d’abord sur Equidia, les grandes épreuves et les finales seront diffusées à 21h (23h30 les soirs de nocturne de courses) parfois en direct selon les épreuves. Le matin, de 8h30 à 11h, le grand résumé de la veille permettra de revoir des images et d’avoir des commentaires des journalistes présents sur place. D’une manière générale pendant tous les rendez-vous de l’information, le matin, à midi et le soir, les différents JT reviendront sur les épreuves de Lexington.Sur la télé de rattrapage d’Equidia, EquidiaWatch, sur internet, toutes les images des Jeux équestres mondiaux seront visibles en direct. Si jamais, vous n’êtes pas devant un ordinateur à ce moment-là vous pourrez revisionner les épreuves et cela pendant une période de trois semaines.

Ainsi, Equidia proposera 35 heures de retransmission en direct, deux rendez-vous quotidiens, le soir et le matin et l’intégralité des trois disciplines olympiques. A noter que l’endurance ne sera pas visible en direct mais uniquement à travers le résumé du matin et un 52’ minutes diffusé le 3 octobre. Avec 103 heures de faisceaux, Equidia a largement augmenté sa couverture d’un tel événement (84 heures en 2006).Trois documentaires diffusés avant les Jeux équestres mondiaux permettront de ce plonger dans l’univers américain : French Touch de Gérard Pélisson, le samedi 11 septembre à 22h ; Lexington 2010 – Caen 2014 : à cheval sur l’Amérique de Philippe Pataud et Jean-Pierre Laborde, le samedi 18 septembre à 22h puis Spirit of Equestrian produit par la FEI, le dimanche 19 septembre à 21h.