Et de quatre pour Florian Angot
dimanche 24 octobre 2010

Angot-made in Semilly- La Baule 2010
Florian Angot et Made In Semilly sur le terrain de la Baule © Scoopdyga

Gagnant en 2004, en 2006 et en 2007, Florian Angot s'offre dans sa région le Grand Prix du CSI devenu 4étoiles à Caen. Une victoire signée avec Made In Semilly devant Lauren Hough et Pedro Veniss.

Toutes les barres sont tombées. Du n°1 au 12, tous les obstacles auront été fautifs. Certains plus que d'autres comme le triple n°4 qui en a pénalisé plusieurs comme le couple champion de France Alexis Gautier et Helios de la Cour qui préfèreront alors en rester là;  ou le vertical n°10 placé dans un virage avant la dernière ligne: double (spa-oxer) et vertical. Finalement, ils seront 10 cavaliers à boucler un parcours sans pénalité sur les 40 couples engagés. Dix venus des quatre coins de l'Europe et même du monde puisque l'Italie, la France, la Suisse, l'Espagne, le Brésil, les  Etats Unis, et la Belgique étaient représentés.Après une année d'interruption, le CSI de Caen assurait donc un spectacle sportif de haut niveau. Le barrage surtout sera à la hauteur des quatre étoiles. A chaque concurrent, le chronomètre baissait, par la même occasion la victoire devenait de plus en plus difficile à obtenir. Ainsi, après le passage à 4 points de Guillaume Batillat et Nenuphar'Jac, Julio Arias et Jarnac, l'ancienne monture du Haras des M, signaient un magnifique parcours sans pénalité en 40''15. Le Brésilien Pedro Veniss et Lester Vador bouclait plus vite: 38''89. Plus vite encore Lauren Hough et Preciozo Z. Et finalement encore plus rapide, Florian Angot et Made In Semilly qui renouaient ainsi avec la victoire après un milieu de saison un peu difficile. "Le cheval avait un peu perdu confiance. Je l'ai alors remis sur des plus petites barres. Mais je l'ai vraiment bien senti hier, j'ai alors décidé de le mettre aujourd'hui dans le Grand Prix." C'est ce qu'on appelle une bonne impression puisqu'aucun cavalier ne fera mieux par la suite. Pas même des as internationaux du chronomètre tels que Patrick Spits ou Gianni Govoni.

Coup de chapeau également au jeune Martin Fuchs. En selle sur l'expérimenté et fantastique Ideo du Thot, le garçon de tout juste 18 ans signe un premier parcours sans pénalité, et écope d'un petit quatre points sur le barrage. Un beau spectacle pour la famille Noël, évidemment présente, qui a fait naitre ce fils d'Arioso du Theil.

"Le challenge est réussi" conclut le député maire de la ville de Caen, Philippe Duron. Il est vrai que tous les cavaliers s'accordent sur la qualité de la piste et de l'organisation. L'organisateur, François Bourey se laisse alors à rêver de la cinquième étoile pour 2011. "J'envisage l'avenir avec confiance, le 5 étoiles, je le sens vibrer au fond de nous tous, de toute l'équipe organisatrice." Et si le rêve devenait réalité?