Farzack des Abbayes exporté aux Pays Bas chez l'étalonnier Emile Hendrix
mercredi 30 octobre 2019

Farzack des Abbayes
Farzack des Abbayes © Eric Fournier

Après une victoire à Fontainebleau cet été sous la selle de Christophe Grangier, le champion de France des 4 ans, Farzack des Abbayes, quitte sa terre natale normande et arrive chez son nouveau propriétaire hollandais, l'étalonnier et marchand bien connu Emile Hendrix.

On se souvient qu'au Concours Inter Régional (C.I.R) d'Auvers, Farzack des Abbayes avait déjà fait très forte impression sur ses deux parcours bouclés avec beaucoup d'aisance. "Il a le plus qui distingue le bon cheval de sport du petit phénomène", nous avait alors confié Christophe, réputé pour avoir valorisé quantité d'excellents chevaux et à ce titre plutôt mesuré dans ses propos. La planète normande en ébullition s'était alors affolée pour acquérir le fils de Montender, Kwpn, et les contacts redoublaient. Jean-Yves Gardin, naisseur et propriétaire du cheval, agriculteur à La Chaise Baudouin (50), ne semblait pas disposé préférant tenter le championnat des 4 ans où les juges du stud-book Selle Français l'ont noté à 17 et 18 sur deux parcours démonstratifs. Bon choix. Dans l'été, son pilote avait fait quelques appels du pied à une très sérieuse cravache normande de pointure internationale basée non loin de St André d'Hebertot (14) dans le Pays d'Auge où Christophe vient d'installer son écurie. Rien ne bougea, ni dans le sens du vendeur ni dans celui de l'acheteur. Trop tard! L'occasion était passée, Fontainebleau pointait à l'horizon, Farzack n'avait plus qu'à déployer sa classe sur le Grand Parquet. C'est ce qu'il fit sagement, de l'entrée en piste jusqu'au tour d'honneur du Championnat. Dans la foulée, les commentaires ont été dithyrambiques mettant en lumière un potentiel extrêmement intéressant pour la suite. C'est probablement ce qui a plu à son nouveau propriétaire.   

Rappelons que Farzack des Abbayes est un fils de feu Montender, Kwpn  (Contender, Holst), grand performer international sous la selle allemande de Marco Kutscher (J.O d'Athènes). Son succès à l'élevage est très relatif mais il donnait tout de même naissance à 115 produits en 2015, l'année des F, pour un total de 380 chevaux enregistrés à SIRE. Palme du Landey (Flipper d'Elle), mère du champion est petite gagnante (ISO 118/07) et a déjà fait de bons indicés dans le sport à l'instar des frères Urtimack (ISO 153/17) et Valmack des Abbayes (ISO 145/15) tous deux par L'Arc de Triomphe, Old.