Faute de JO cet été, Beezie Madden se sépare de son crack Darry Lou
jeudi 02 avril 2020

Beezie Madden et Darry Lou
Beezie Madden et Darry Lou © Eric Knoll

Beezie Madden ne courra pas ses cinquièmes Jeux Olympiques à Tokyo avec Darry Lou. L'excellent alezan a en effet quitté ses écuries pour celles de Jennifer Gates, sa nouvelle cavalière.

Jusqu'alors propriété de Abigail Wexner, soutien de longue date de Beezie Madden, Darry Lou a été vendu aux écuries Evergate. "Darry Lou avait déjà été essayé et un contrat était établi, le cheval devait changer de selle après les Jeux Olympiques mais leur report a changé les choses", expliquait Beezie avant de poursuivre, "j'ai été très chanceuse d'avoir Darry Lou dans ma vie et je chérirai toujours les moments incroyables que nous avons partagés. Je ne pourrais jamais remercier assez Abigail Wexner pour avoir rendu cela possible. Je pense que Jennifer Gates et Darry Lou vont former un joli couple et je vais les suivre dans le futur. Je n'ai aucun doute sur le fait que Darry Lou rejoigne une maison exceptionnelle et je souhaite à Jennifer et Harrie (Smolders, le coach de l'Américaine, ndlr) le meilleur avec lui."

C'est en effet la fille de Bill Gates qui est effet tombée sous le charme du fils de Darry Lou. Il faut dire que ce fils de Tangelo vd Zuuthoeve âgé de douze ans a non seulement un look d'enfer mais également un palmarès solide après deux années passées sous la selle de Beezie. Rien qu'en 2019, il se classait neuvième du Grand Prix d'Aix-la-Chapelle avant de remporter celui de Calgary, deux des concours les plus difficiles au monde. "J'admirais depuis longtemps ce fantastique cheval avec Beezie, qui est l'une de mes plus grandes idoles dans les sports équestres. Toutefois nous sommes triste de ne pas voir Beezie et Darry aux JO cette année. Je vais apprendre à faire connaissance avec lui pendant cette période sans concours tout en continuant de l'aimer et de lui procurer les soins qu'il mérite", confiait Jennifer. 

Quant à Beezie, elle continuera un petit moment avec les autres chevaux qui lui sont confiés par Abigail Wexner mais à un rythme moins soutenu. L'Américaine avait annoncé il y a quelques mois vouloir se retirer progressivement du haut-niveau pour se consacrer à d'autres activités comme le coaching ou le commerce, le report des Jeux Olympiques aura juste accéléré la transition.