Fontainebleau: Alexis Gautier et Hélios de la Cour II s’imposent sur le Grand prix
dimanche 03 juillet 2011

fontainebleau-ete 2011- remise alexis Gautier Helios de la Cour
Alexis Gautier et Helios de la Cour © Béatrice Fletcher

Le grand prix Carrefour à 1,50m venait cloturer cette ultime journée de l’Eté du Grand Parquet édition 2011. Au départ quarante des meilleurs cavaliers du moment, qui s’affrontaient sur un parcours tracé par Jean Claude Quque et son équipe, selon un barème baptisé « Super 10 » comme le veut le nouveau règlement des épreuves support de paris en ligne, qui prévoit que les dix meilleurs au premier tour soient retenus pour disputer une seconde manche. A voir l'interview d'Alexis Gautier au micro de Béatrice Fletcher

Le chef de piste lorrain avait calculé particulièrement juste puisque exactement dix cavaliers bouclent la première manche sans pénalités, et sont retenus pour la seconde phase au chronomètre. Ils ne seront que quatre à être sans fautes aux obstacles, dont Eric Navet (Volare van de Bunte) qui avait décidé dès le dernier tiers du parcours de ne pas jouer le chrono, car Jérôme Hurel (Ohm de Ponthual) était déjà plus rapide que lui, et franchit la ligne en un temps de 57’’14 qui lui vaut la quatrième place, mais se déclarait « Enchanté de son concours, et du progrès de ses chevaux au fil des épreuves » Avec un chrono de 53’’72, Olivier Guillon termine à la troisième place en selle sur Magic d’Elle. « Le cheval était au repos hier, il a bien répondu au barrage ». Prochaine échéance pour le couple, Aix La Chapelle la semaine prochaine, de même que pour Pénélope Leprévost qui finit la première manche à quatre points, Kevin Staut, « un peu trop gourmand avec Kraque Boom en pleine forme mais qui s’arrête suite à une légère incompréhension » Parti en septième position, Roger Yves Bost avait explosé le chronomètre en franchissant la ligne avec un temps record de 50’’50, mais comme il le remarquait lui-même « on n’est jamais imbattable", surtout quand Alexis Gautier a décidé d’avancer. Il ne s’est pas trompé, puisque le champion de France en titre, en selle sur son fidèle Hélios de la Cour II, seize ans, en pleine forme, réussit à abaisser le chrono à un temps incroyable de 49’’37 en prenant tous les risques, et remporte avec brio ce Grand prix Carrefour devant des tribunes presque combles. Alexis, ravi de son cheval, mais se disait « légèrement surpris de ne pas avoir davantage de propositions de concours internationaux, malgré son titre et les excellents performances de son cheval au plan national. »

L’Eté du grand Parquet piloté par Danièle Mars, Isabelle Marteau et leurs équipes, est d’ores et déjà au programme de juin 2012, avec cette fois des installations finalisées qui faciliteront sans aucun doute l’organisation et l’accueil des cavaliers, des exposants et du public.

Tous les résultats en cliquant ici!

Commentaires


BERNARD L | 09/07/2011 12:44
Une histoire rare... Helios est tellement attachant ; Il n'a connu qu'un cavalier :
Alexis . Sans eperons, sans pression, il le monte à la perfection . On aime . La
preuve, un petit poulain d'Hélios est né chez nous cette année .
On leur souhaite le meilleur . Betty L

NICOLE L | 04/07/2011 18:58
felicitations aux heureux naisseurs proprietaires de Helios et à leur confiance en Alexis N.L

NICOLE L | 03/07/2011 22:44
bravo ALEXIS pour votre courage de parler ainsi lors d'une interview , c'est tjs magouille et compagnie il faut avoir le filon peut etre ancien eleve de M. d'Orgeix cela derange, bravo encore une fois au couple que vous formez avec Helios, souhait que les eleveurs soient plus malins que les selectionneurs FFE Nicole Lecomte

 | 03/07/2011 22:03
C'est un champion ce Hélios qui a la chance d'être tombé sur un vrai homme de cheval qui sait parfaitement gérer ses chevaux. On sait Alexis parfaitement remonté avec Oliday d'Ira (Kannan x Rosire x Night & Day) qui a du potentiel pour des Grand Prix; Bonne route à Alexis! Eric F.