François Xavier Boudant : « C’était forcément une bonne semaine »
lundi 11 mars 2013

François Xavier Boudant
François Xavier Boudant © Scoopdyga

Le cavalier, vainqueur du Trophée L’Eperon lors de la Grande semaine de l’élevage en 2012, a remporté le Grand Prix du CSI** de Vilamoura au Portugal en selle sur Amadeus Z.

A peine remis de son opération du genou, « il faut encore que je fasse attention » précise-t-il, François Xavier Boudant a retrouvé son piquet de chevaux. « Cela fait longtemps qu’ils n’avaient pas sauté des grosses barres et je suis venu exprès au Portugal avec 7 chevaux pour préparer la saison extérieure et les remettre progressivement sur la hauteur. » En selle sur Amadeus Z, François-Xavier a remporté hier après midi le Grand Prix du CSI** de Vilamoura.  « Le cheval a sauté magnifiquement. Déjà le week-end dernier, il me fait un petit quatre points dans la grosse épreuve dimanche mais avait tout très bien accompli. Hier, il était parfait. Le parcours était assez difficile, surtout la dernière ligne composée d’un spa, triple et d’un gros oxer ; les chevaux étaient à bout de souffle et cette ligne a fait beaucoup de fautes. » Au final, 10 couples parvenaient à franchir tous les obstacles sans pénalité sur les 70 partants. Olivier Guillon et Lord de Theize échouaient  de peu avec un seul petit points de temps dépassé.

Sur le barrage, François-Xavier Boudant et Amadeus Z ont été les plus rapides en réitérant un parcours sans faute en 42’19.  Ils devancent Harrie Smolders et Emerald, 2e et Frederic Busquet avec Plume de la Roque, 3e. Pénélope Leprevost avec Topinambour termine avec 8 points sur cette ultime étape soit la 8e place juste devant Roger-Yves Bost/Quaoukoura du Ty et Jacques Helminger/Origan de Vains, tous deux éliminés au barrage et 9e ex aequo. Retrouvez tous les résultats détaillés en cliquant ici!

L’Atlantic Tour continue cette semaine avec un CSI***. François-Xavier Boudant sera présent pour courir le Grand Prix et pourquoi pas, obtenir une deuxième victoire ?  « Vendredi, la grosse épreuve a dû être reportée au lendemain à cause d’un énorme orage qui a éclaté alors qu’une dizaine de cavaliers étaient passés. Mais les pistes sont bonnes, nous courons sur le sable et pas sur le terrain en herbe, et le soleil est revenu » explique encore François Xavier, « Alors pour la suite, je n’ai pas encore établi de programme ni avec Amadeus, ni avec Paradis Latin qui revient lui aussi au plus haut niveau, j’attendais de voir comment ça allait se passer au Portugal, je verrai en rentrant en fonction des chevaux ». Mais ne soyons pas inquiets, François Xavier Boudant semble sur la bonne voie…