Franconville : vitesse, puissance et Grand Prix en quatre étoiles
mercredi 05 juin 2013

jumping franconville 2013- affiche
jumping franconville 2013- affiche

Après Bourg en Bresse, les cavaliers ont rendez-vous dès vendredi à Franconville. Au programme, même difficulté ****. Au menu : puissance, vitesse et Grand Prix.

28 ans que le concours a été créé. Avec ses hauts comme en 1988 où Franconville intégrait la liste très sélective du 1er circuit international de France avec 5 grands C.S.I. (Cannes, Dinard, Strasbourg et Grenoble). Et ses bas : sa suspension par exemple faute de moyens entre 2008 et 2012. Mais depuis l’année dernière, l’événement équestre est revenu dans le bois des Eboulures et a retrouvé toutes ses lettres de noblesse. Preuve en est, son plateau. Paul Esterman, 4e par équipe aux JO de Londres ; Albert Voorn, médaille d’argent aux JO de Sidney en 2000 ; Beat Mändli, médaille d’argent par équipe aux JO de Sydney; Alexander Zetterman, 2e au CSI-4* de la Baule en 2009 et membre de l’équipe nationale suédoise à seulement 19 ans ; Tim Stockdale, qualifié pour les JO de Londres en 2012; Shane Breen, 2e au CSI-5* de Madrid en 2012 ; Douglas Lindelöw, champion d’Europe des jeunes cavaliers en 2010 à Jardy… ont confirmé leur venue.

Côté français, 23 cavaliers sont engagés. Les « Angot », frères Cédric, Florian, Reynald et femme, Eugénie. Les « Breul », père, Robert, et fils, Hugo. Les « Michel », Robert et Hécart, très en forme en ce moment puisque le premier s’imposait à Bourg en Bresse le week-end dernier et que le second affiche 53 classements internationaux dans les 8 premiers depuis le début de l’année (Toutes épreuves confondues).Et il faudra également compter sur Marc Dilasser, Jérôme Hurel (vainqueur du CSI*** du Touquet avec Premier de Falaise), Anne Sophie Godart, et tous les représentants de cette nouvelle et talentueuse génération. Le drapeau tricolore flottera-t-il dans le ciel franconvillois ? Surement…Surtout qu’il y en aura pour tous les goûts. Vendredi,  place aux épreuves de vitesse dès 13h mais aussi à la qualificative pour le Grand Prix à 18h.
Samedi, ce sera épreuve de puissance (entre autres).  Le favori est français et sera incontestablement Jean Marie Martin et son Johnny Boy II. Le cheval a en effet déjà à son actif les puissances de Pontivy, Canteleu, Rambouillet mais aussi de Londres avec Pénélope Leprevost et Madrid avec Rutherford Latham, ces deux cavaliers le montaient d’ailleurs à pied levé. Alors combien franchira ce grand cheval bai. Réponse samedi soir à 21h. Mais rappelons que le record de Franconville sera dur à battre puisqu’il tient depuis 1988 à 2.35m et réalisé par Markus Fuchs et Pouchkine.

Enfin, dimanche le Jumping se terminera en apothéose avec le Grand Prix programmé à 15h30. Une épreuve qui a plutôt réussi aux Tricolores puisque Eric Navet faisait retentir la Marseillaise l’année dernière. Absent en 2013, qui sera son remplaçant ?

Tous les résultats en cliquant ici!