GN Cluny : Mégane Moissonnier s’envole vers la victoire avec Sultan du Château
dimanche 28 avril 2019

Megane Moissonnier Sultan du Chateau GN Cluny 2019
Mégane Moissonnier et Sultan du Château s'impose à Cluny : une première victoire pour la jeune fille sur le circuit fédéral ! © Jean-Louis Perrier

Il n’y a que deux semaines que Mégane Moisssonnier est associée à Sultan du Château et le couple vient de s’imposer dans l’étape du Grand National CSO AC Print de Cluny au terme d’un superbe barrage.

Il a bien fallu la qualité des infrastructures du site Equivallée-Haras National de Cluny pour permettre à l’étape du Grand National AC Print de Cluny de se disputer dans de bonnes conditions malgré une météo détestable ! Le jeudi, la première épreuve, une prépa 1,20m a du être annulée suite aux très violentes bourrasques, et la suite de la journée s’est disputée sous des trombes d’eau ! Mais même si le temps est resté très maussade, les jours suivants ont été plus cléments, le public étant même nombreux au rendez-vous pour le Grand Prix Pro Elite.

Celui-ci a vu le départ de soixante treize concurrents, douze gagnant leur billet pour le barrage. Le parcours de Grégory Bodo a une fois de plus fait l’unanimité pour son bon dosage, les fautes se répartissant sur l’ensemble du tour, avec une fin de parcours assez exigeante avec le triple en 12, vertical, oxer, vertical. Pour l’ultime manche, Marie Demonte a vite donnée le ton avec un superbe tour de Véga de la Roche. Jean-Luc Mourier qui avait qualifié deux chevaux gardera un mauvais souvenir du mur de Cluny : une grosse faute avec Souvientoi Lariviera et un refus et chute avec Fionapina Colada. Dernier à partir, Alix Ragot toujours très offensif avec les barrages a obtenu le meilleur chrono avec Thais de Pegase, mais une faute sur le 2 avait ruiné leurs espoirs. C’est une bien belle surprise que nous a donnée l’étape bourguignonne du Grand National avec la victoire de Mégane Moissonnier associée à Sultan du Château. Le compagnon habituel de Laurent Guillet a panaché avec son cavalier lors du CSI de Cagnes sur Mer, entrainant une indisponibilité de son cavalier de deux mois pour une fracture de la clavicule.

Mégane, la jeune mariée du Sultan

Laurent Guillet a donc réparti son piquet entre Romain Ozzola, le cavalier de ses écuries, et Mégane Moissonnier qui est installée sur la même commune de Lent, près de Bourg en Bresse. La semaine dernière, elle faisait ses débuts avec ce nouveau piquet sur le National Pro 1 de Bourg Lent, avec une 6eplace à la clé associée à Sultan du Château dans le Grand Prix. A Cluny la belle union s’est poursuivie : 3e le vendredi de la 1,45m, 9e le samedi de la Pro 1 vitesse, et la victoire dans ce GP Pro Elite, une première pour Mégane. "Il est incroyable, je ne pensais pas que ça fonctionnerait aussi bien, aussi vite ! C’est ma première victoire en Grand National, d’habitude je faisais toujours 4 points !" La jeune bressane qui réussi également très bien avec Ussar des Bruyères et l’étalon Cordial ne cache pas avoir des sensations avec celui-ci. "J’ai l’impression que je vais m’envoler", vers la victoire, c’est sûr ! Pour cette étape du Grand National AC Print, Mégane Moissonnier fait monter sur la plus haute marche du podium les couleurs d’Equita Longines Lyon by GL Events.

Une offensive féminine

Marie Demonte, elle est une habituée du podium du Grand National. Il y a deux semaines, elle était passée tout près à Vichy avec la 4eplace associée à Calou, le cheval que Valentine Beloossoff accidentée lui a confié jusqu’à l’automne prochain, comme Stella Levista avec qui elle remporte le samedi la Pro 1 vitesse. Marie Demonte sera du voyage Equipe de France pour le CSIO de Norvège dans deux semaines. Si Aymeric de Ponnat associé à Elize sauve l’honneur de ces messieurs sur le podium, cette étape a été marquée par un bel assaut féminin. La stéphanoise Inès Joly, 22 ans, prend la 5eplace avec Vitto de Cartherey derrière Cyril Bouvard. Pour sa première participation sur le circuit Grand National on trouve en 7eposition Marie Pellegrin qui reviendra bientôt s’installer en France dans la région de Lyon, et reprendra l’hiver prochain les couleurs de la France en CSI. 

Tous les résultats ICI