GP CSI5*-W Washington : Laura Kraut, enfin !
dimanche 27 octobre 2019

Laura Kraut et Fleurette CSI5*-W Washington 2019
Associée à Fleurette (ex-Vvaramog des Brèves), Laura Kraut s'est imposée dans le Grand Prix de Washington : une épreuve qui manquait à son palmarès ! © FEI

Laura Kraut a un palmarès à faire rougir d'envie tout cavalier de haut niveau, mais jamais l'Américaine n'avait réussi à s'imposer dans le Grand Prix Coupe du monde de Washington. Depuis cette nuit, c'est chose faite !

Si il y avait un Grand Prix 5* qui s'obstinait à échapper à Laura Kraut, c'est bien celui Coupe du monde de Washington, comptant pour la ligue nord-américaine. La crack du saut d'obstacles américain s'y est classée à plusieurs reprises, mais il a fallu attendre 2019 pour qu'elle y inscrive son nom au tableau d'honneur. Une performance qu'elle a réalisée cette nuit, associée à Fleurette et au terme d'un scénario peu commun : un barrage à deux concurrents seulement ! Un duel au chronomètre auquel le public n'était pas certain d'assister : si Andrew Welles/Primo Troy signait le premier parcours sans-faute en début d'épreuve, il a fallu attendre que Laura Kraut, derrière concurrente à passer, signe un nouveau parcours parfait pour que se tienne le barrage.

Le suspens a cependant été de courte durée. Premier à s'élancer sur le parcours au chronomètre, Andrew Welles écopait d'un refus dès l'obstacle n°2 et terminait sur un score total de 12 points. De quoi ôter la pression des épaules de Laura Kraut, qui s'impose au terme d'un parcours sanctionné d'une barre. "Savoir que votre seul concurrent a douze points permet de souffler, évidemment, mais j'étais tout de même bien décidée à ne pas perdre. Ce Grand Prix Coupe du monde est une épreuve que je veux remporter depuis de nombreuses années. J'ai été deuxième, troisième, quatrième, mais la victoire m'ait toujours échappé. Au début de la semaine, je me suit dit "ca va être ta semaine". J'avais un bon pressentiment. C'est un moment très particulier", livrait Laura Kraut. 

Pour s'imposer, l'amazone a pu compter sur Fleurette (Verdi x Concorde), une jument Selle Français de 10 ans. Anciennement nommée Vvaramog de Brêve, la baie avait été vendue en 2018 lors de la liquidation de l'élevage de Brêve et avait ainsi quitté la selle de Christophe Escande pour celle de Pénélope Leprévost (lire ICI). Elle a rejoint le piquet de Laura Kraut en juin dernier et la cavalière l'a spécialement déplacée d'Europe pour l'échéance dans la capitale des Etats-Unis. "Elle a tout pour elle. Elle est respectueuse, courageuse et sensible. La seule chose qui lui manque est l'expérience à ce niveau. Mon objectif avec elle sont les JO de Tokyo", détaille la gagnante. 

Les résultats détaillés ICI