Genève : Farrington devant, De Ponnat 5e
vendredi 13 décembre 2013

genève 2013 Kent Farrington avec Willow
Kent Farrington avec Willow © Jean-Louis Perrier

Avec 5 des 6 Tricolores au barrage, le Grand Prix du Crédit Suisse s’annonçait plutôt bien. Mais au final, seul Aymeric de Ponnat rééditait un sans-faute et prenait la 5e place avec Armitages Boy dans une épreuve remportée par l’Américain Kent Farrington avec Willow devant Ben Maher/Cella et Dermott Lennon/Loughview Lou-Lou.

Vendredi soir, dix-huit couples se sont qualifiés pour le barrage du Grand Prix du Crédit Suisse, première grosse épreuve du CHI de Genève, qualificative pour la troisième étape du Rolex Grand Slam programmée dimanche à 14 h. Parmi les Français, seuls Roger-Yves Bost et Myrtille Paulois Castle Forbes sont passés à côté du premier parcours. Trois fautes avant de lever la bombe. Un score inhabituel pour le couple champion d’Europe. « Il est venu un peu trop près sur le n°4 puis il s’est sans doute un peu démobilisé. La jument n’était, en plus, pas en super forme », analysait le chef d’équipe, Philippe Guerdat. "Myrtille sautait fort à droite. Je l'ai laissée couper les tournants. J'aurais dû davantage m'appliquer, regrette Bosty. Quand j'ai vu qu'il y avait tant de sans-faute (il passait en n°50, c'est à dire dernier), ça m'a un peu démotivé car je me suis dit que ça obligerait encore à un barrage de folie et je n'avais pas trop envie avant le Grand Prix de dimanche. Mais je ne dois pas faire des fautes comme ça. Je n'étais pas assez concentré. J'ai un peu sous-estimé cette épreuve. On va voir comment Myrtille sera demain au travail. J'espère que ce n'est pas à cause de la glissade lors du barrage à Stuttgart. On va vérifier que tout va bien demain puis on va se remobiliser pour dimanche. "
Au barrage, Aymeric de Ponnat et Armitages Boy bouclaient de nouveau un superbe sans-faute, aérien et fluide. « On doit encore progresser dans le chrono, mais je ne veux pas brûler les étapes », commentait le Normand, au final 5e à 1,79 seconde du vainqueur, Kent Farrington/Willow.
Les quatre autres Tricolores qualifiés jouaient aussi le jeu, mais avec moins de réussite… Pénélope Leprevost (11e) faisait une faute sur l’oxer n°4 avec Nayana. Simon Delestre (14e) faisait tomber l’ultime obstacle avec Qlassic Bois Margot. Parti très vite, Patrice Delaveau (17e) essuyait un refus d’Orient Express HDC sur l’entrée de double. Puis Kevin Staut et Cheyenne Z HDC faisaient deux barres synonymes d’une 16e place. « Ils ont voulu essayer, résume Philippe Guerdat. Orient et Patrice ont eu une mésentente, il a peut-être repris un peu fort. Simon et Pénélope ont fait de petites fautes malencontreuses. Quant à Kevin, il a tenté le coup avec une jument encore inexpérimentée à ce niveau. Au final, trois ne sont même pas dans les gains. C’est forcément un peu décevant. »
Résultats ici