Grand National: Pauline Guignery, doublé historique à Lure
dimanche 10 juillet 2011

lure11- podium
Le podium du Grand National © Béatrice Fletcher

Après huit mois d’absence des terrains pour cause de blessure, la cavalière normande Pauline Guignery remporte brillamment l’étape du Grand National, et classe ses deux chevaux Nuggets d’Amandour et Meadows de l’Othain aux premières et secondes places du grand prix Vétoquinol de la ville de Lure.

Après Lignières-en-Berry, c’est à Lure que Frédéric Gabillot et son équipe accueillaient pour la seconde année consécutive  la grande caravane du grand national de saut d’obstacles. Timing parfait en ce qui concerne la météo, puisque la pluie a eu le bon goût de s’arrêter quelques secondes avant le début du grand prix fixé très exactement à 14h30, paris en ligne obligent. En tout cas, visiblement, la réussite des deux premières éditions et les efforts considérables consentis par la commune, le Conseil Général de Haute Saône et le Conseil Régional de Franche Comté auront convaincu certains des meilleurs cavaliers du moment de venir se joindre à cette grand fête du sport attendue chaque année comme l’événement équestre le plus marquant de la région. Au départ, 45 couples dont une partie couraient  en individuel, et d’autres pour tenter d’acquérir des points pour leur team Grand National. Parmi les têtes de liste qui n’avaient pas hésité à traverser l’hexagone,  Roger Yves Bost avec Nippon d’Elle et Olala de Buissy, Patrick Guimbal avec Balissimo, Luc des Bruyères  et Cardyno H, qui participaient au récent CSI4* de Fontainebleau et venaient défendre les chances de GPA, le normand Michel Hécart, avec Océane de Nantuel et Ninon des Loulou, Edouard Mathé et Nagir, vainqueurs de l’étape grand national de Marolles en Brie, la cavalière lorraine Charlotte Gastaldi, qui vient de déménager ses écuries en Normandie « pour être plus proche des compétitions jeunes chevaux qu’elle adore » et bien sûr le vosgien d’adoption René Lopez, brillant vainqueur du grand prix CSI4* de l’Eté du Grand Parquet le 26 juin dernier.

Les prétendants à la victoire devaient pour commencer trouver les clés du parcours  tracé  comme d’habitude par Jean François Gourdin, composé de 13 obstacles, que seuls sept cavaliers auront bouclé sans pénalités, et quelques uns avec une légère pénalité de temps qui ne les a pas empêché d’être dans les dix à courir la seconde manche.

Parmi les cavaliers retenus en seconde manche, Michel Hécart signe deux très beaux tours au barrage mais malheureusement pénalisés de 4 points avec Ninon des Loulou, et Océane de Nantuel qui se classent respectivement 5ème et 6ème. « Avec Océane j’ai pris trop de risques, et avec la seconde j’ai fait attention mais cela n’a pas suffit. » Seuls quatre couples bouclent sans fautes, dont Grégory Cottard, qui termine quatrième avec Pepyt’ des Elfs (jument de 8 ans qu’il a élevée) en un temps de 49.796, « un peu étonné que sa jument ait fait ¼ de point de temps dépassé au premier tour, mais serein sur le barrage car il suffisait d’assurer le sans fautes ».  Thibaut Bazire, enchanté de Legolas 21 se classe troisième, soulignant que « d’habitude il y a un peu plus de sans fautes », et qu’il a fait le maximum avec son cheval qui n’est pas super rapide et a décidé de jouer le sans fautes avant tout . Mais aujourd’hui la cavalière normande Pauline Guignery était imbattable, puisqu’elle signe deux sans fautes, l’un avec Meadow de l’Othain en 45.525, et l’autre, qui lui vaut la victoire, en 42.964. Une superbe manière de célébrer son retour sur les terrains, puisqu’elle s’adjuge le grand prix de la ville de Lure pour la seconde fois de sa jeune carrière après une première victoire en 2009.  

Les prochaines étapes du Grand national se dérouleront à St Lô 05 au 07 août, au Mans du 26 au 28 août, avec une finale à Paris du 23 au 25 septembre.