Gucci Masters CSI***** : Marco Kutscher met le feu !
dimanche 05 décembre 2010

gucci10-kutscher-cash
Marco Kütscher avec Cash

Très galopant le barrage du Grand Prix des Gucci Masters a entretenu le suspense jusqu'au passage du dernier concurrent.

Olivier Guillon et Lord de Theize ouvraient le bal du Grand Prix. Malheureusement, trois fautes se succédaient et Olivier préférait abandonner. Suivaient Billy Twomey, Gerco Schroder, et Lauren Hough, trois cavaliers de talent qui signaient trois parcours sans-faute. Alors facile leGrand Prix ? Oh que non ! Les barres tombaient de toutes parts tant dans le triple placé en n°4 que sur les verticaux n°3 et 7, ou dans la dernière ligne : oxer n°10, 4 foulés, double n°12 (vertical-oxer). Julien Epaillard et Mister Davier fautaient sur le vertical blanc n°7 avec les antérieurs. Même sort pour Marie Pellegrin Etter, cette fois ce sont les postérieurs d’Admirable qui faisaient tomber la barre. « J’ai laissé la main dans le saut »justifiait la cavalière. Entrait Pénélope Leprévost, en selle sur Mylord Carthago HN. La légèreté de la belle, la force de la bête, l’accord estparfait. Ils seront les premiers Français à se qualifier pour le barrage.Philippe Rozier/Randgraaf, Simon Delestre/Napoli du Ry les rejoindront. ChristianAhlmann/ Taloubet Z, Rolf Goran Begtsson/Ninja la Silla, Meredith Michaels Beerbaum/Checkmate et Marco Kütscher/Cash 63 s’y ajouteront.

Ils seront donc 11 à courir l’ultime étape. 11 à assurer le spectacle et jusqu’au bout. Billy Twomey et Tinka's Serenade mettront la pression en signant un parcours sans pénalité en 35’’06. Si Gerco Schröder avec Eurocommerce New Orleans ne descendra pas en dessous, Lauren Hough osera tout avec Quick Study (SF lui aussi). Sans faute en 34’’24. Billy Twomey quitte fauteuil central (mis dans un coin de piste pour l’occasion) pour s’asseoir dans celui de droite.

Pénélope Leprévost et Mylord Carthago HN fauteront dès le n°2. Entraient alors Christian Ahlmann et Taloubet Z. Le tracé est serré, le chronomètre vole : 33’’59. Philippe Rozier, sans faute en 35’’74, Ludger Beerbaum ou Rolf Goran Bengtsson ne feront pas mieux. Simon Delestre s’en approchera. Sans pénalité, mais un temps arrêté à 33’’82. Manqué à quelques centièmes cette première place. « Napoli s’inquiète encore un peu au barrage mais je suis très heureux de mon concours à Paris » a déclaré Simon.

Meredith Michaels Beerbaum et Checkmate feront eux aussi vibrer le public par leur vitesse mais une barre à l’entrée du triple transformé en double ruinera leur ambition. Christian Ahlmann reste dans le fauteuil du roi. Restait un cavalier, un compatriote : Marco Kütscher avec Cash. A l’image de son maître, Ludger Beerbaum, les virages sont serrés mais le score est meilleur : sans faute en 33’’53. Il décroche le Grand Prix de cette deuxième édition des Gucci Masters.

Résultats détaillés ici

Commentaires


 | 06/12/2010 10:40
Magnifique grand prix des cotes au maximum un barrage très rapide, un checkmate impressionnant de hauteur et un Simon delestre époustouflant.
Bravo à Marco et Cash bien entendu.