Henrik von Eckermann s'empare (enfin) du titre de numéro un mondial
jeudi 04 août 2022

Henrik von Eckermann, ici lors des Jeux olympiques de Tokyo
Henrik von Eckermann, ici lors des Jeux olympiques de Tokyo © Scoopdyga

Voilà un retournement de situation que l'on n'attendait pas ! Contrairement à ce que la Fédération équestre internationale avait annoncé ce mercredi 3 août, Martin Fuchs n'est plus numéro un mondial.

Après recomptage des points, le tant convoité brassard de meilleur cavalier du monde sera désormais porté par le Suédois Henrik von Eckermann. « Il s'est avéré que les dates des épreuves de saut d'obstacles à Tokyo n'étaient pas représentées avec précision dans le calendrier FEI (car elles englobaient les trois disciplines), et par conséquent 25% des points obtenus par les cavaliers de saut d'obstacles aux Jeux Olympiques de Tokyo n'ont pas été pris en compte. La date de début des épreuves de jumping à Tokyo 2020 a maintenant été ajustée et les classements Longines ont été recalculés et mis à jour en conséquence », comme l'explique la FEI dans un communiqué au sujet de cette erreur. Une nouvelle qui réjouit évidemment le champion olympique par équipe en titre, qui figurait dans le top 10 du classement mondial depuis près d'un an et dans le top 3 depuis près de six mois. « C'est un grand soulagement. Le chemin a été long et c'est quelque chose dont j'ai toujours rêvé. Je crois que c'est la plus grande réussite de ma carrière. C'est une chose de gagner une compétition et d'être à un bon niveau pendant un week-end. Mais pour devenir numéro un mondial, il faut être constant sur le long terme et obtenir trente bons résultats pour atteindre plus de 3 000 points. Tout a commencé aux derniers Jeux olympiques de Tokyo, où nous avons fait une performance fantastique. Depuis, grâce à mes chevaux, notamment King Edward et Glamour Girl, et à toute mon équipe, nous avons eu une année très régulière. Ils ont définitivement joué un rôle énorme et m'ont aidé à devenir le nouveau numéro un mondial », a tenu à souligner Henrik von Eckermann, qui portera le fameux brassard pour la première fois à Herning dans quelques jours. « Participer aux championnats du monde en tant que nouveau numéro un mondial entraîne le fait de vouloir prouver que vous êtes en tête du classement pour une raison. Ce sera une semaine très longue et difficile car beaucoup de choses peuvent mal tourner… Mais dans l'ensemble j'ai un sentiment incroyable, King Edward est en pleine forme et moi aussi. J'ai vraiment hâte de concourir à Herning », a ajouté celui qui se classait deuxième du Grand Prix de Falsterbo il y a quelques jours. Avec un total de 3081 points (contre 3119 pour Henrik von Eckermann), le deuxième rang est désormais occupé par le Suisse Martin Fuchs, qui n'a donc pu conserver son brassard malgré sa belle victoire dans le Grand Prix du CSI5* de Dinard le week-end dernier.

Concernant la suite du classement (le bon cette fois-ci), Peder Fredricson est, comme les deux derniers mois, toujours troisième, devant Conor Swail. Le Brésilien Marlon Modolo Zanotelli fait quant à lui un bond de trois rangs grâce à sa troisième place dans le Grand Prix du CSI5* de Hickstead le 31 juillet dernier et se classe désormais cinquième, devant Daniel Deusser, toujours sixième, et Ben Maher, désormais septième. Onzième il y a encore quelques jours, le Néerlandais Harrie Smolders réintègre le top 10 et s'empare du huitième rang grâce ses bons résultats à Knokke, Falsterbo et Dinard. Juste derrière lui, le meilleur Tricolore de ce classement : Julien Epaillard. Treizième le mois dernier, le Normand a de nouveau enchaîné les performances en juillet, avec une belle deuxième place dans le Grand Prix du CSI5* de Dinard et une victoire dans une épreuve cotée à 1,55 mètre, mais aussi une à Knokke et de nombreux classements à Monte Carlo. L'Américain Kent Farrington complète ce nouveau top 10 mondial.

Côté Français, outre le fait que Julien Epaillard figure de nouveau dans le top 10, Kevin Staut perd quatre rangs et se positionne désormais quatorzième. Seizième le mois dernier, Simon Delestre occupe à présent le rang suivant, tandis que Edward Lévy conserve le quarante-deuxième rang.

Pour consulter le classement complet, cliquez ici.